L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    Alexandre Prokhanov

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5783
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Alexandre Prokhanov Empty Alexandre Prokhanov

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 18 Oct - 19:53

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Prokhanov

    « Un empire crée autour de lui des « anneaux de Saturne », des anneaux de sécurité. Les pays de la CEI peuvent être intégrés dans ces anneaux, de même que le Nicaragua et le Vénézuela : l’Ethiopie n’avait-elle pas demandé autrefois à être intégrée à l’URSS ? Chaque empire a sa perception de l’espace. Nous devons accélérer l’union de la Russie et de la Biélorussie, y joindre l’Abkhazie, l’Ossétie du Sud, la Transnistrie, la Kirghizie. L’Ukraine pourra être incluse, si elle vient à bout de son parti occidental. Et ensuite l’Islande […]. Il n’y a pas de limites à l’élargissement. Oubliez l’intangibilité des frontières. Pour tout empire les frontières sont flottantes, on peut et on doit les déplacer. Plus on contrôle d’espace, moins on a de chances de se faire bouffer par d’autres. »
    -Alexandre Prokhanov, « Rasti, inače sožrut’ » (« Nous devons nous étendre, faute de quoi nous nous ferons bouffer »), Argumenty i Fakty, 29/10/08.


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Sam 24 Aoû - 4:40