L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    Libéralisme et construction européenne: pour dissoudre un amalgame

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Libéralisme et construction européenne: pour dissoudre un amalgame Empty Libéralisme et construction européenne: pour dissoudre un amalgame

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 10 Avr - 20:28

    https://forum.liberaux.org/uploads/monthly_2019_05/57180138_1535338603265798_4299024493906493440_n.png.aba2ad0e1a199ac1b91106c7121414c9.png

    http://academienouvelle.forumactif.org/t1900-philippe-jaunet-l-union-europeenne-est-elle-vraiment-liberale?highlight=Philippe+Jaunet

    Il y a des gens qui pensent que la France...

    Il y a des gens qui pensent que l'Union européenne...

    Et ce sont (très) souvent les mêmes.

    Pas une spécificité de militants de gauche (comme Coralie Delaume ou Frédéric Lordon).

    "L’Europe est le foyer d’un complot libéral."
    -Stéphane Denis, L’argent à gauche, Le Figaro, 11 mai 2004.

    "L'Union européenne, le plus efficace relais des idées libérales."
    -Pascal Gauchon, Géopolitique de la France. Plaidoyer pour la puissance, PUF, coll. "Major", 2012, 189 pages, p.55.

    http://academienouvelle.forumactif.org/t4673-frederic-dufoing-l-union-europeenne-le-monopole-des-liberaux-contre-les-peuples-et-le-bien-commun#5608

    Que les communistes de droite et les stato-nationalistes de gauche (à moins que ce ne soit l'inverse) ne comprennent rien à la réalité de la France, de son économie mixte en voie de soviétisation, de sa société bureaucratisée, corsetée jusqu'à la suffocation, devrait nous mettre la puce à l'oreille s'agissant de ce qu'il convient de penser de l'UE.

    Il faut en finir avec le mythe de l' "Europe libérale". C'est le contraire qui est vrai.

    L'européisme, stade suprême de l'étatisme:

    "Comme le documente l'Histoire, l'essor de l'Europe dès la Renaissance repose sur l'absence d'un pouvoir central à la fin du Moyen-Age. Or, l'Union européenne actuelle, partie de l'idée légitime et nécessaire d'abattre les entraves aux échanges entre les pays européens, menace aujourd'hui cette diversité essentielle. Loin de limiter le pouvoir des Etats membres et de protéger les citoyens des abus potentiels de ce pouvoir, l'Union européenne renforce plutôt les penchants centralisateurs et collectivistes que reflètent les cultures politiques des Etats dominants. Ce serait une erreur de penser que l'emprise de la centrale européenne est proportionnelle à la modestie de son budget: c'est avant tout par la réglementation -qui n'est rien d'autre qu'une forme déguisée d'impôt, puisque la société civile est contrainte de financer ce que prescrit la loi- que l'Union européenne affaiblit déjà de manière préoccupante la liberté des échanges contractuels. La "construction européenne", telle qu'elle se développe actuellement, forte de ses 96 000 pages de réglementations en constante progression, représente un danger majeur pour la liberté et la protection des droits de propriété individuels en Europe." -Pierre Bessard, "Frontières et liberté: vraiment opposées ?", mai 2005, p.4-5.
    https://www.libinst.ch/publications/IL-Bessard-Frontieres-liberte.pdf

    La sécurité

    L'euro, anti-thèse de la concurrence monétaire et source de tensions internationales:

    La liberté de circulation des biens et la liberté de commercer:

    La liberté de circulation internationale des personnes:
    Schengen n'est pas l'UE.

    Pas l'UE, mais le RU au moyen de l'UE: "Le Royaume-Uni a contribué à adoucir les positions des dirigeants français en arrivant à introduire une dose de libéralisme dans des projets pouvant tourner au constructivisme.
    L’Acte Unique européen fut ainsi l’élément clé qui a permis l’aboutissement d’une Europe pouvant se réclamer du libéralisme. Si le Royaume-Uni n’a pas réussi à bloquer le développement des pouvoirs des institutions européennes et ne s’y est pas toujours opposé, il a toutefois gardé un rôle de contrepoids face aux ardeurs des autres membres
    ." ( https://www.contrepoints.org/2019/07/24/349771-la-voix-du-liberalisme-europeen-etait-elle-liee-au-royaume-uni )

    "Lorsque les pays de l’Union européenne offrent à la Libye des moyens de type militaire pour mieux surveiller sa frontière maritime, ce sont également les opposants au régime, victimes de la répression, qu’ils enferment ."

    https://www.cairn.info/revue-tiers-monde-2010-4-page-55.htm#

    Le discours sur les valeurs démocratiques de l'UE.

    Le fonctionnement de l'UE: ni séparation des pouvoirs, ni démocratie.

    Une structure favorable à la corruption.

    Une structure clientéliste et œuvrant à des subventions opaques.

    http://academienouvelle.forumactif.org/t4752-trevor-smith-brexit-theresa-may-heroine-tragique#5691  

    http://academienouvelle.forumactif.org/t4710-le-brexit-un-nouveau-depart-par-le-parti-libertarien-belge#5647

    http://academienouvelle.forumactif.org/t1101-the-free-citizens-party-classical-liberal-eurosceptic-party-in-the-czech-republic-and-its-leader-petr-mach-who-wrote-joining-eu-would-limit-individual-freedom?highlight=Free

    https://www.contrepoints.org/2017/09/28/299742-allemagne-retour-eurosceptique-liberaux

    http://academienouvelle.forumactif.org/t1068-jean-jacques-rosa-oeuvre?highlight=rosa

    http://academienouvelle.forumactif.org/t5407-vladimir-boukovski

    https://www.contrepoints.org/2015/06/03/209629-10e-anniversaire-du-referendum-sur-la-constitution-europeenne

    "L’UE ne permettrait jamais que les échanges se développent librement avec un pays décidant de quitter l’Union." (cf: https://www.contrepoints.org/2018/10/05/326853-vive-le-hard-brexit-vive-la-contrebande )

    https://www.contrepoints.org/2019/05/25/345250-cessons-de-melanger-leurope-et-lunion-europeenne



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Lun 19 Aoû - 14:40