L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    Henri Guaino, En finir avec l’économie du sacrifice

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5778
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Henri - Henri Guaino, En finir avec l’économie du sacrifice Empty Henri Guaino, En finir avec l’économie du sacrifice

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 7 Mar - 11:16

    https://books.google.fr/books?id=Bjf3DAAAQBAJ&pg=PR5-IA4&lpg=PR5-IA4&dq=en+finir+avec+l%27%C3%A9conomie&source=bl&ots=fI7q4UDVLg&sig=ACfU3U0AaAnfs64km0T1YhBrSx4VV6mGww&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjzpoeF8e_gAhWMnxQKHbCiCa84KBDoATAJegQIAhAB#v=onepage&q=en%20finir%20avec%20l'%C3%A9conomie&f=false

    "La question économique est la grande question politique de notre temps. Non qu'elle soit nouvelle ni qu'elle soit la seule. Mais des réponses qu'on lui apporte dépendent plus que jamais les réponses qu'on peut apporter à beaucoup d'autres questions. [...] Les désordres dans l'économie et les désordres dans la société sont étroitement liés les uns aux autres. [...] Éprouver le sentiment que l'on sera de plus en plus prisonnier des contraintes matérielles ou, au contraire, de moins en moins change du tout ou tout le rapport à l'avenir. Et lorsque ce sentiment est partagé par un grand nombre de personnes, il imprime à la société tout entière un état d'esprit qui la porte au déclin ou à l'expansion. Depuis quarante ans, depuis que le monde s'affranchit des règles, des disciplines et des principes inspirés par les leçons de la Grande Dépression des années 1930, les désordres économiques ne cessent de croître au point que l'avenir devient angoissant."
    -Henri Guaino, En finir avec l’économie du sacrifice, Paris, Odile Jacob, août 2016.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5778
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Henri - Henri Guaino, En finir avec l’économie du sacrifice Empty Re: Henri Guaino, En finir avec l’économie du sacrifice

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 12 Aoû - 16:42

    Henri Guaino : la crise de la civilisation occidentale: https://www.youtube.com/watch?v=Q1ZZiQnXHVw

    "Il a fallut que dans un certain nombre d'hommes et de femmes, une part d'humanité qui ne voulait pas mourir, une part de civilisation et de civilité qui ne voulait pas mourir, se mette à crier plus fort que la sauvagerie."
    -Henri Guaino, La crise de la civilisation occidentale, conférence au Cercle Aristote, 10 août 2019.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Mer 21 Aoû - 13:50