L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    L'art du fouet

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7237
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    L'art du fouet Empty L'art du fouet

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 5 Mai - 22:21

    https://bdsm-attirances.com/fouet-martinet.html

    Le Fouet se présente avec un manche de cuir tressé muni d'une ou de plusieurs lanières de cuir, la longueur est différente selon les usages. On le craint parce qu'on sait qu'il peut faire très mal et laisser des traces durables. Le maniement en est particulier et spectaculaire. D'un coup de poignet sec on fait claquer le fouet. Le bout de la lanière dépasse la vitesse du son et émet ce bruit caractéristique.

    • Dans les relations SM, le fouet est un instrument de domination fort. Il faut de la modération dans son maniement afin de ne pas blesser la personne soumise. C'est un objet d'excitation dont la simple vue produit émotion et frissonnement de la peau.

    Promené sur les parties génitales ou sensibles, il provoque un sentiment d'abandon de la part de la soumise et d'adoration à celui qui le manie. Ses brûlures et ses marques, ses résistances à la douleur sont un dépassement de soi, un rite initiatique dont est fier le soumis ou la soumise. D'ailleurs, la soumise est souvent plus résistance que le mâle.

    • Un instrument de précision qui peut frapper juste l'endroit décidé. La personne fouettée peut l'être les yeux bandés car ainsi elle ne saura pas où viendra l'impact suivant. Elle peut être attachée sur une croix de Saint-André ou un cheval d'arçon livrant ainsi certaines parties de son corps au fouet. Les coups de fouet bien placés et répétés peuvent provoquer des orgasmes. Caresse cinglante et mordante...

    Martinet

    Martinet est une sorte de fouet doté de multiples lanières. Le martinet est vu à l'étranger comme l'instrument punitif français par excellence ! Les sensations qu'il produit sont extrêmement variables, en fonction de la matière dont l'instrument est constitué, cuir, chameau, soie, nylon, du nombre de ses lanières, de ses dimensions et de l'usage qu'en fait le fesseur !

    Conseils importants, s'adressent à des personnes conscientes et responsables.

    ! Où flageller légèrement : Les bras, avant-bras, intérieur des bras, poitrine, zones génitales, le dessous des bras, le haut des fesses près de la colonne vertébrale, la zone de part et d’autre de la colonne vertébrale, les côtes qui ne sont pas protégées par des muscles.

    • Où flageller avec une extrême légèreté et une extrême prudence... voire pas du tout : Les paumes et le dos de la main, sur toutes les jointures quelles qu’elles soient, sur toute la surface entre le bassin et le bas des côtes, la colonne vertébrale, le dessus et le dessous des pieds. D’autre part, les organes internes sont plus fragiles que ce que l’on pourrait penser, ne flageller jamais dans une zone où ils sont vulnérables.

    • Où flageller énergiquement : Les fesses, le haut du dos de part et d’autres de la colonne, les cuisses, le bas des épaules. Ces zones sont constituées d’os épais protégés par des muscles et une couche de graisse, il y a très peu d’organes sensibles en dessous et ces zones musculaires leur assurent une bonne protection. Pour cette raison ces zones réduisent au maximum les risques de dommages, permettant une pratique aussi sûre que possible.

    Où ne jamais flageller quelles soient les circonstances pour des raisons de sécurité évidentes :
    ! Le visage, la tête, le cou, les doigts et doigts de pieds, sur la peau en cours de cicatrisation.

    ! Une autre chose à surveiller, un risque moindre mais qu'il est important de connaître, essayer de ne pas frapper un dos avec de mélanomes, un mélanome bénin risquerait de se transformer en évolution maligne. Être conscient que si on frappe très fort des ecchymoses apparaissent, et que si on poursuit la peau peut se déchirer ce qui est peut-être la porte ouverte aux infections et MST maladie sexuellement transmissible.

    Expérience.

    Une mauvaise technique est inexcusable et ce même si nul n’est infaillible. Envoyer un coup de martinet mal ajusté dans un endroit inapproprié ne doit jamais être pris à la légère. En général il est courant de conseiller de s’entraîner avec un oreiller maintenu par un partenaire de telle façon que les mouvements soient possibles. Si, ce qui est probable, vous n’avez pas d’oreiller en velours sous la main, une serviette enroulée autour d’un oreiller classique fera l’affaire, vous pourrez voir l’empreinte de l’endroit exact ou les lanières ont touché le tissus.

    ! Lorsque vous serez capable de placer toutes les lanières dans une zone prédéterminée sur l’oreiller entraînez-vous à modifier le point d’impact jusqu’à ce que vous soyez capable de savoir avec précision à chaque fois ou vos lanières vont atterrir. Ensuite pratiquez en variant la vitesse, l’intervalle entre les impulsions et la force des coups sans sacrifier à cette précision. Quand vous aurez atteint ce stade, essayez des variations en "sentant" chaque variante jusqu’à ce que vous soyez capable de prévoir le comportement de l’instrument et à partir de ce moment commencez à envisager de pratiquer avec un(e) partenaire.

    Précision.

    Les lanières d’un martinet "couvrent" naturellement une zone plus large et de ce fait sont plus difficiles à contrôler. Si vous faites attention à ne pas vriller le manche, le premier coup sera probablement précis avec les lanières regroupées. Malheureusement les suivants le seront nettement moins si vous ne surveillez pas le comportement des lanières entre les coups. Les lanières peuvent être bloquées par la main libre, le torse ou la jambe à la fin de mouvement de façon à en contrôler des mouvements qui peuvent devenir désordonnés.

    • Il est également possible de les arrêter lorsqu’elles sont encore en l’air mais c’est naturellement plus compliqué. Avec de la pratique, un martinet bien conçu dont les lanières regroupées forment un cylindre de 5 cm de diamètre environ peut être placé avec précision dans une zone de 7-10 cm.

    ! Une suggestion pour les débutants, commencez par le partenaire penché en avant le visage vers le sol et tenez-vous derrière lui/elle à genoux ou les jambes écartées. La position est un peu étrange mais en fouettant vers le bas, la gravité vous aidera à diriger les coups. Atteindre en rythme une partie du corps qui dépasse assure une bien meilleure précision. Le postérieur du partenaire flagellé se tenant debout, appuyé contre un support rigide en est un exemple classique. Un balancement du fouet alternativement sur chaque côté peut facilement atteindre uniquement l’endroit désiré laissant le bas du dos et le haut des cuisses intacts.

    ! Certains vêtements peuvent aider à travailler la précision, comme les corsets qui peuvent assurer une bonne protection des reins et agir comme une sorte d’armure, empêchant tout faux mouvement.

    https://bdsm-attirances.com/fouet-martinet-techniques.html

    Styles De Mouvements.

    Les lanières retombent à plat, toute l’énergie arrivant en un seul endroit les lanières rebondissent ou retombent verticalement juste après.

    • Les lanières font un mouvement de balayage, une partie d’entre elles touche puis continue son chemin delà de la zone d’impact. Vous pouvez alors les arrêter, voir le passage sur la précision, ou utiliser un mouvement elliptique pour les rassembler, faisant par exemple un "8" horizontal ou vertical.

    • Les lanières frappent, puis dépassent rapidement leur cible et repartent en sens inverse grâce à un mouvement de rotation rapide. S’il est suffisamment rapide, il est possible de donner l’impression d’un mouvement continu et alors le toucher léger et précis peut procurer des sensations très intéressantes. Les lanières sont utilisées sur leur extrémité (par opposition aux mouvements précédents qui les utilisent à plat) pour donner une sensation de "fouetté" sur un point de simulation plus petit, le tout provoquant une sensation plus légère et plus précise.

    • Les lanières atterrissent toutes en même temps sur le corps dans un mouvement puissant procurant l’effet d’un choc sourd plus que d’un balayage. Difficile à décrire et peu courant. Mouvement difficile et puissant.

    Fréquence.

    Une moyenne d’une frappe que toutes les quelques secondes est une bonne base, excepté la technique de rotation décrit plus haut qui si elle est appliquée rapidement donne une sensation de contact continu. L’alternance "coup-repos-coup" permet à chaque sensation de se développer et une fois mis en place, ce rythme peut être facilement modifier pour produire un effet particulier.

    ! Un coup régulier toutes les unes ou deux secondes est simple à maintenir dans la majorité des cas. L’accroissement du rythme vers la fin de la séance est très populaire, ce qui est une raison de plus pour mettre en place un rythme régulier et modéré.

    L'Incitation à une lente Montée des Endorphines.

    ! Commencez lentement et légèrement, en plaçant le martinet sur la peau, les lanières tenues dans une main et le manche dans l’autre en vous déplaçant doucement sur la peau. Puis commencez à caresser lentement avec l’extrémité des lanières en utilisant de plus en plus de lanières dans un mouvement lent qui se transforme petit à petit en balancement partial puis en mouvement complet régulier. Variez le placement des lanières graduellement, déplacez-vous de haut en bas en suivant des figures régulières avec le moins d’irrégularités possibles.

    • Lorsque vous passerez à un fouet plus "dur", répétez ce processus, l’idéal étant que bien que la force appliquée s’accroisse graduellement le "feeling" reste le même, en phase avec la sensation qui se développe chez le partenaire de pouvoir apprécier une sensation de plus en plus forte.

    Chez quelqu'une qui recherche ce type de sensations il est souvent possible de provoquer une sensation de "planer" dans un état de complète relaxation, alimenté par la confiance d’une part et d’autre part par les réactions naturelles du corps qui accroît graduellement sa réceptivité aux sensations avec très peu voire pas du tout de sensation de douleur à proprement parler.

    Sensations Fortes.

    Dans un style plus "hard" que le précédent, le principe est de conduite le/la partenaire au-délà de l’espace d’une sensation "confortable" pour atteindre une zone plus proche de la limite. Ce type de séance s’adresse donc à ceux qui cherchent des sensations très fortes et à ceux qui sont intéressées par la douleur elle-même.

    • En commençant comme ci-dessus, changez la vitesse et l’intensité des coups beaucoup davantage en poussant plus, en étant moins prévisible. Travaillez le haut puis le bas du corps, façon irrégulière, ce faisant vous empêcherez votre partenaire de s’adapter à la sensation. Si vous changez d’instrument, faites le de façon moins subtile que dans le cas précédent, laissez votre partenaire sentir nettement le changement ainsi que l’augmentation de l’intensité. S'il/elle apprécie à la fois les impacts cinglants et les impacts plus sourds, utilisez les alternativement. La surprise est souvent plus efficace de la seule augmentation de la force des coups.

    Conclusion.

    Une flagellation, même très douce peut avoir un effet étonnement fort sur les deux partenaires. La période de retour au calme pour que l'énergie se dissipe lentement est une exigence inéluctable.

    • La réassurance, une caresse, ou un contact simple pendant la flagellation peuvent faire des merveilles également. Ne vous attendez pas à des réponses verbales si la flagellation atteint de nouvelles zones sur le corps du partenaire, elle peut ne pas être en mesure de vous parler, il est également possible qu'elle ne vous entende pas.

    • Des marques peuvent apparaître tout de suite, ne pas apparaître du tout ou apparaître après un jour ou deux. Selon les caractéristiques physiques et la réaction de la peau de la partenaire, beaucoup de gens ont une réaction forte, qu'elle soit positive ou négative vis-à-vis des marques.

    ! La flagellation peut être un acte d'amour puissant, les deux partenaires n'étant pas séparés mais reliés par le fouet. Le savoir-faire et la sensibilité sont bien entendu indispensables, mais l'attention portée à l'autre l'est tout autant.




    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.


      La date/heure actuelle est Sam 24 Oct - 6:36