L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

    Julias Bardes, La sensibilité écologique : de la révolte romantique à la crise écologique contemporaine. Une analyse sociologique comparée du sentiment de la nature en Occident

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7254
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Julias Bardes, La sensibilité écologique : de la révolte romantique à la crise écologique contemporaine. Une analyse sociologique comparée du sentiment de la nature en Occident Empty Julias Bardes, La sensibilité écologique : de la révolte romantique à la crise écologique contemporaine. Une analyse sociologique comparée du sentiment de la nature en Occident

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 7 Juin - 21:02

    http://www.theses.fr/2007IEPP0039

    https://studylibfr.com/doc/1891358/la-sensibilité-écologique.-de-la-révolte-romantique-à

    "Rôle historique du romantisme, comme première tentative de l'époque moderne de restaurer les liens entre l'homme et la nature. Par-delà l'émergence de sensibilités nouvelles -esthétiques et spirituelles- pour la nature, peut-on considérer la protestation romantique comme "pré-écologique", parce qu'elle avance des idées critiques et une philosophie de la nature qui constituent un univers culturel hautement favorable au développement de la réflexion écologiste."
    -Julias Bardes, La sensibilité écologique : de la révolte romantique à la crise écologique contemporaine. Une analyse sociologique comparée du sentiment de la nature en Occident.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.


      La date/heure actuelle est Ven 30 Oct - 11:02