L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    Hérodote + Cybergeo + Hypergeo

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7234
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Hérodote + Cybergeo + Hypergeo  Empty Hérodote + Cybergeo + Hypergeo

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 27 Aoû - 15:53

    https://www.cairn.info/revue-herodote-2020-1-page-3.htm

    "En 1981, Hérodote publiait déjà un numéro « Asie du Sud-Est », sans référence alors à la géopolitique, avec en couverture une photo prise par Yves Lacoste de deux enfants au bord d’une digue du delta du fleuve Rouge : la fin de la guerre du Viêt Nam était encore récente. Si, depuis, Hérodote n’a pas traité spécifiquement cette vaste région, la revue a néanmoins à plusieurs reprises abordé des questions géopolitiques la concernant, ou consacré un numéro à l’un de ses États (l’Indonésie en 1998, le Viêt Nam en 2015).

    Comme le rappelait en 1981 Yves Lacoste dans son éditorial, avant que d’être géographique, l’Asie du Sud-Est fut d’abord une notion géopolitique, et relativement récente puisqu’elle n’est apparue que pendant la Seconde Guerre mondiale suite à l’invasion japonaise dans les colonies françaises, américaines, britanniques et néerlandaises. En effet, pour mener la contre-offensive et la reconquête, les Alliés constituent le South-East Asia Command en 1943, confié à l’amiral Mountbatten. Puis, en 1954, afin de contrer l’expansion communiste, est créée l’OTASE (Organisation du traité de l’Asie du Sud-Est) sous l’égide des États-Unis, conçue pour être le pendant de l’OTAN, et relayée en 1967 par l’ASEAN (Association of South-East Asian Nations), organisation économique et politique fondée à Bangkok dans le but de renforcer l’économie libérale capitaliste.
    "

    "L’ASEAN regroupe dix États : les fondateurs – l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, la Thaïlande et les Philippines (1967) – ainsi que le Brunei (1984), le Viêt Nam (1995), le Laos et la Birmanie (1997), et enfin le Cambodge (1999).

    Avec un PIB cumulé de 2 766 milliards de dollars US en 2017 (15 817 milliards pour l’UE) l’ASEAN est le « 5e bloc économique mondial », derrière l’UE, les États-Unis, la Chine et le Japon. Elle compte 642 millions d’habitants (512 pour l’UE). Comme l’UE, l’ASEAN fonctionne par consensus entre ses États membres, avec une présidence tournante annuellement (2018 : Singapour ; 2019 : Thaïlande). Son siège est à Jakarta. Enfin, le 31 décembre 2015 a été créée la Communauté économique de l’ASEAN (AEC), concrétisation de l’intégration économique de ses membres, afin de faciliter la circulation des flux de capitaux, de biens, de services, d’investissements et de main-d’œuvre qualifiée dans la région. Début 2018, la quasi-totalité des droits de douane sur les échanges de marchandise a été supprimée entre les pays de l’ASEAN, qui a par ailleurs signé des accords bilatéraux de libre-échange avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Inde, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

    Cependant, plus encore qu’au sein de l’UE, le niveau de développement des dix pays de l’ASEAN est très hétérogène : le revenu moyen par habitant va de 1 100 dollars US au Cambodge à 52 000 dollars à Singapour. Et pourtant il n’existe pas de politique des fonds structurels comme celle de l’UE, destinée à accélérer le rattrapage économique des pays les moins développés.
    "

    "Qui n’a pas entendu parler des rivalités en mer de Chine du Sud, en particulier pour les îles Spratleys ? Cet espace est connu pour être disputé par la Chine et le Viêt Nam dans son intégralité et, pour parties, par Taiwan, les Philippines, la Malaisie et Brunei. La raison avancée afin d’expliquer ces rivalités pour en prendre ou en garder le contrôle est, comme souvent, les gisements de pétrole. Toutefois, selon François-Xavier Bonnet, l’enjeu est beaucoup plus géostratégique qu’économique."

    "Benoît de Tréglodé, quant à lui, démontre que ces quatre États utilisent les revendications sur les îles Spratleys à des fins de géopolitique interne : stabiliser leur pouvoir en faisant jouer la corde du patriotisme. En fait, la mise en avant du contentieux avec la Chine arrange les autres États concernés, qui évitent ainsi de mettre en lumière leurs propres différends maritimes, l’ASEAN n’ayant pas le poids suffisant pour les contraindre à les résoudre."

    "Leur forte croissance économique tient pour une large part à leurs relations avec la Chine, qui est leur premier partenaire commercial et un investisseur majeur. L’article d’Elsa Lafaye de Micheaux analyse les conséquences de ces relations économiques comme un vecteur de normes sociales : le modèle chinois – capitalisme et contrôle politique maximal – semblant être imité dans plusieurs États de l’ASEAN, le Viêt Nam en étant le meilleur exemple."

    "L’inégal développement des États de l’ASEAN entraîne des mouvements migratoires : les populations des États les plus pauvres vont chercher fortune dans les États les plus développés. Ces migrations, étudiées par Loïs Bastide entre trois pays – l’Indonésie, pays de départ, et la Malaisie et Singapour, pays d’arrivée –, sont à la fois source de bénéfices pour ces trois pays mais aussi source de conflits : internes à chacun d’eux, sur le plan de leurs relations bilatérales, et sur la scène internationale."
    -Béatrice Giblin, « Éditorial. L’Asie du Sud-Est », Hérodote, 2020/1 (N° 176), p. 3-8. DOI : 10.3917/her.176.0003. URL : https://www.cairn.info/revue-herodote-2020-1-page-3.htm

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cybergeo

    https://journals.openedition.org/cybergeo/

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?rubrique15

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article15

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article16

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article760

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article740

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article699

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article659

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article657

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article650

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article586

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article548

    Quartier:
    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article533

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article517

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article497

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article472

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article472

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article442

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article436

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article417

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article416

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article402

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article391




    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.


      La date/heure actuelle est Mar 20 Oct - 20:52