L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    Étienne Juillard, Urbanisation des campagnes

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7237
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Étienne Juillard, Urbanisation des campagnes Empty Étienne Juillard, Urbanisation des campagnes

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 22 Sep - 16:59

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Juillard

    https://www.persee.fr/doc/rural_0014-2182_1973_num_49_1_1858

    "Entrée des campagnes dans l'âge industriel qui se profile à l'horizon." (p.5)

    "De leur côté, les citadins ressentent de plus en plus fortement le besoin de s'évader périodiquement de leurs fourmilières polluées et passent dans des résidences campagnardes une part croissante de leur existence. Même si ces deux groupes vivent encore très séparés, il reste que par de multiples cheminements progresse l'intégration des ruraux dans une société et une économie globales." (p.5)

    "Lorsqu'on parle d'urbanisation des campagnes, deux acceptions peuvent être prises en compte. La première est tout bonnement l'emprise des villes sur les campagnes, l'intégration par la ville de l'ensemble urbanisé. Toutes les décisions se prennent à la ville [...] En termes d'organisation de l'espace, c'est la progression tentaculaire ou en tache d'huile de l'agglomération urbaine, qui oblitère les paysages agraires, y dispose ses équipements encombrants et crée, bien au-delà de l'auréole péri-urbaine, ces véritables colonies des grandes villes que sont les stations touristiques d'hiver et d'été, cependant que les citadins convertissent en résidences secondaires quantités de fermettes abandonnées où, tôt ou tard, ils s'établiront durablement en retraités. [...]
    On peut aussi prendre l'expression dans un autre sens, celui de l'association des citadins et des ruraux pour créer ensemble une économie et une société nouvelles, d'où disparaîtrait la dichotomie ville-campagne, grâce à une certaine égalisation des chances, à une certaine parité devant les possibilités d'ascension sociale [...] à une certaine ruralisation de la vie citadine, autant qu'à une urbanisation de la société rurale
    ." (p.6)

    "Ces ruraux sont de moins en moins des agriculteurs. 34.5% de la population française habitait en 1968 dans des communes rurales, mais seulement 16% de la population active s'occupait d'agriculture. Dortoirs de travailleurs, sièges d'artisanats, d'industries dispersées, de services divers, lieux de récréation pour les habitants des villes, les villages acquièrent peu à peu la mobilité démographique et la diversité socio-professionnelle des villes." (p.7)
    -Étienne Juillard, "Urbanisation des campagnes", Année 1973, 49-50, pp. 5-9.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.


      La date/heure actuelle est Sam 24 Oct - 6:33