L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique


    Best-of de la connerie universelle

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 14 Déc - 9:37

    "La quantité de pain dont un peuple a besoin pour vivre est conditionnée par l'espace vital dont il dispose. Un peuple sain cherchera toujours la satisfaction de pouvoir vivre sur son propre pays et sur son propre sol. Toute autre situation est malsaine et dangereuse, même si elle est capable de nourrir un peuple pendant des siècles (...). Le sol en tant que tel et la terre en tant que telle furent de tout temps les principes fondamentaux les plus certains, pour assurer l'existence d'un peuple."
    -Hitler, Mein Kampf.

    "Les femmes ont volé le travail des hommes tout comme les immigrés ont volé le travail des Français."
    -Un internaute d'e&r (source: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Depression-des-femmes-cadres-les-stereotypes-ont-bon-dos-29684.html ).

    "Des ouvriers ne devraient jamais se tenir pour indépendants de leurs supérieurs. Il est extrêmement dangereux d'encourager de pareils engouements dans un Etat commercial comme le nôtre, où peut-être les sept huitièmes de la population n'ont que peu ou pas du tout de propriété. La cure ne sera pas complète tant que nos pauvres de l'industrie ne se résigneront pas à travailler six jours pour la même somme qu'ils gagnent maintenant en quatre."
    -Jacob Vanderlint, Essay on Trade and Commerce, 1734.

    « L'organisation juive de prêteurs compulsifs est aussi dangereuse pour le peuple que l'organisation aristocratique des propriétaires terriens. »
    -Karl Marx, article pour le New York Daily Tribune.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Ven 18 Sep - 17:42, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 17 Déc - 11:12

    « Vers 2040, la population mondiale, de plus de six milliards d'êtres humains, aura été exterminée par les inondations, la sécheresse et la famine. Les peuples du sud de l'Europe, comme ceux de l'Asie du Sud-Est, pénétreront violemment dans des pays comme le Canada, l'Australie et la Grande-Bretagne. (...) Si vous prenez les prédictions du GIEC, alors, vers 2040, chaque été en Europe sera aussi chaud qu'en 2003 – entre 110 et 120 °F. Ce n'est pas la mort des gens qui est le principal problème, c'est le fait que les plantes ne pourront pas pousser. Il ne poussera presque pas d'aliments en Europe. Vers 2040, des parties du désert du Sahara se seront étendues jusqu'au cœur de l'Europe. Il s'agit de Paris et même de régions aussi loin au nord que Berlin. En Grande Bretagne, nous y échapperons en raison de notre position océanique. (...) Nous sommes sur le point de franchir un pas évolutif et mon espoir est que l'espèce émergera plus forte. Ce serait de l'orgueil de penser que les humains, tels qu'ils sont aujourd'hui, sont la race élue de Dieu. »

    « Même les meilleures démocraties admettent qu'à l'approche d'une guerre importante, la démocratie doit être suspendue provisoirement. Il me semble que le changement climatique est peut-être une chose aussi grave que la guerre. Il pourrait être nécessaire de suspendre la démocratie pour un certain temps. »
    -James Lovelock, environnementaliste britannique.

    "We recognize that separating humanity from nature, from the whole of life, leads to humankind’s own destruction and to the death of nations. Only through a re-integration of humanity into the whole of nature can our people be made stronger. That is the fundamental point of the biological tasks of our age. Humankind alone is no longer the focus of thought, but rather life as a whole . . . This striving toward connectedness with the totality of life, with nature itself, a nature into which we are born, this is the deepest meaning and the true essence of National Socialist thought."
    -Ernst Lehmann, Biologischer Wille. Wege und Ziele biologischer Arbeit im neuen Reich, München, 1934, pp. 10-11. Lehmann was a professor of botany who characterized National Socialism as "politically applied biology."

    "Je vis dans une réalité fabriquée, constamment plus éloignée de la création. Je sais aujourd'hui ce que cela signifie et quelles horreurs menacent chacun de nous.

    [...] A l'instar de l'idée voulant que l'Etat garantisse la recherche du bonheur, la quête moderne de la santé est le fruit d'un individualisme possessif.

    Il ne pouvait y avoir moyen plus brutal, et en même temps plus convaincant, de légitimer une société fondée sur l'avidité personnelle
    ."
    -Ivan Illich, L'Agora, Juillet/Août 1994.

    "Il faut décourager les gens de prendre l’avion et la voiture. On sait que la baisse de la vitesse sur les routes permet de diminuer les gaz à effet de serre. Il faudrait également augmenter le prix du gaz, de l’essence mais aussi multiplier celui des billets d’avion par trois, améliorer l’isolation des bâtiments existants. Mais toutes ces mesures ne seraient pas bonnes pour l’économie et seraient clairement impopulaires. La lutte contre le changement climatique est incompatible avec le tourisme international et de nombreux secteurs économiques. Les mesures qu’il faudrait prendre seront difficilement acceptées. On peut dire que la lutte contre le changement climatique est contraire aux libertés individuelles et donc sans doute avec la démocratie."
    -François-Marie Bréon, Entretien avec Aurore Coulaud, http://www.liberation.fr, 29 juillet 2018.



    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Mar 7 Aoû - 13:11, édité 3 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 20 Déc - 17:46

    "Tout le monde est d'accord pour augmenter la TVA."

    "J'ai écris un rapport sur l'enseignement supérieur qui a été appliqué à toute l'Europe, comme quoi l'Europe ça sert parfois à quelque chose."
    -Jacques Attali (source: https://www.youtube.com/watch?v=57NRatYoVh0 ).

    "« France », pour moi ça n’a aucun intérêt, je n’ai pas besoin d’un mythe national, qu’est-ce que c’est que la France : une entité juridique, un état (…) je ne suis pas d’accord de défendre les valeurs d’un état français, il n’y a pas de culture française (…) l’identification « France » doit être mise sur le même plan que « masculin, féminin, ou autre », sur le plan sexuel, que l’identification « noir, arabe, ou provençal ou etc. »..(…) l’identification ? Personne n’y adhère pleinement, et ceux qui y adhèrent ont un problème (…) ne cherchons pas à donner un concept à ce mot France."
    -Patrice Maniglier, aux Rencontres de Pétrarque, 13 juillet 2016.

    "Aussi loin qu'on remonte dans le temps, il n'y a de société organisée qu'autour des villes."
    -Pierre Merlin, L’Urbanisme, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1991, 124 pages, p.7.

    "Tous les libéraux ne sont pas contractualistes – car certains préfèrent recourir à des intuitions – mais tous sont partisans d’une démarche déontologique en philosophie politique : il est impossible d’être libéral – c’est-à-dire de défendre le fait du pluralisme comme un état à la fois normal et souhaitable de la raison pratique – sans rejeter l’usage coercitif de la puissance publique à l’appui de conceptions du bien que certains citoyens ne partagent pas."

    "Le respect de la liberté de parole en tant que contrainte implique-t-il que les racistes aient le droit de s’exprimer et que, à titre de conséquence des propos racistes, ceux qui en sont victimes soient intimidés et soient dissuadés d’exprimer leurs propres points de vue ? Si le contractualiste s’en tient à son principe (pas de restriction de la liberté de parole), il se condamne à une politique qui se nie elle-même car elle va avoir pour effet de restreindre la liberté* de parole (les victimes du racisme sont dissuadées de s’exprimer)."
    -Jean-Fabien Spitz, « Contractualisme et anticontractualisme : les enjeux d'un débat contemporain », Les Études philosophiques, 2006/4 (n° 79), p. 475-500.

    Magnifique étalage de prolophobie par Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres : https://www.lechorepublicain.fr/chartres/economie/emploi/2018/11/08/pourquoi-chartres-a-dit-non-a-une-plateforme-logistique-avec-2-000-emplois_13034645.html#refresh



    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 10 Nov - 12:05, édité 4 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 22 Déc - 23:13

    "Tout ce que l’homme est, il le doit à l’Etat."
    -Hegel.

    "La réalité première, la seule réalité effective et concrète à la fois est [...] la société."
    -Fischbach, L'être et l'acte, enquête sur les fondements de l'ontologie moderne de l'agir.

    « L’homme est né pour travailler au bonheur de ses semblables. »
    -François Boissel, Le Catéchisme du genre humain, avril 1789.

    "Les libertariens se diront enfin ouvertement en guerre contre toute structure sociale, sauf la grande entreprise – élue comme parangon."
    -Alain Deneault, Politique de l'extrême centre, 2016.

    "Pourtant nous alerte Žižek, une autre violence est d’autant plus active qu’elle reste invisible. C’est la violence qui, justement, soutient ce « niveau-zéro », lui est incorporée, mais de telle sorte qu’elle n’est pas immédiatement visible, qu’elle ne s’en distingue pas. C’est la violence du cours « normal » des choses, que Žižek compare à la « matière noire » de la physique, matière massivement constitutive de l’univers mais a priori indétectable, qui seule pourtant peut rendre compte d’effets inattendus. Seule la mise à jour de cette violence objective peut nous permettre de comprendre des explosions de violence subjective qui paraissent sinon proprement « irrationnelles » et gratuites. A suivre Žižek, cette forme de violence a pris, avec le capitalisme, une place inédite."
    -Bénédicte Vidaillet (maître de conférences, Université de Lille 1), ISSN [International Journal of Zizek Studies -sic !] 1751-8229, Volume Five, Number Three, p.3.

    "Je m’intéresse ainsi beaucoup à tout le mouvement qui entoure l’idée du Revenu de Base ou du Revenu Universel. L’idée première est de revenir à une redistribution un peu plus équitable des revenus et, par là même, à plus de justice sociale. In fine, cela est perçu comme une bonne manière d’en finir avec la pauvreté.

    Mais la réalité est plus crue et plus immense que cela. Un Revenu de Base Universel garanti à tous, à vie et sans condition en finirait avec l’état de nécessité. Brutalement, tout le monde aurait réellement le choix et ne serait pas uniquement contraint par la survie et la subsistance.
    "
    -Agnès Maillard, L’apocalypse des petits bourgeois, 25 juin 2014 (cf: https://blog.monolecte.fr/2014/06/25/lapocalypse-des-petits-bourgeois/ ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Lun 5 Mar - 16:03, édité 5 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 27 Déc - 13:46

    « Nous sommes socialistes, et ennemis du système économique capitaliste actuel, qui exploite les économiquement faibles, avec ses salaires injustes, qui évalue un être humain selon sa richesse et ses biens et non selon la responsabilité et la performance, et nous sommes déterminés à détruire ce système à tout prix. »
    -Hitler, Discours aux ouvriers de Berlin, 1er mai 1927.

    « Ce n’est pas l’Allemagne qui sera bolchevisée, c’est le bolchevisme qui deviendra une sorte de national-socialisme. D’ailleurs, il existe entre nous et les bolcheviks plus de points communs que de divergences, et tout d’abord le véritable esprit révolutionnaire, que l’on trouve en Russie comme chez nous, partout du moins où les marxistes juifs ne mènent pas le jeu. J’ai toujours tenu compte de cette vérité et c’est pourquoi j’ai donné l’ordre d’accepter immédiatement dans le parti tous les ex-communistes. Le petit-bourgeois social-démocrate et le bonze du syndicat ne pourront jamais devenir de véritables nationaux-socialistes ; mais le communiste oui. »
    -Hermann Rauschning, Hitler m’a dit (1939).

    "La variété la plus réactionnaire du fascisme, c’est le fascisme du type allemand. Il s’intitule impudemment national-socialisme sans avoir rien de commun avec le socialisme."
    -Georgi Dimitrov, secrétaire général du Komintern de 1934 à 1943.

    "Contrairement à certaines idées reçues faciles Hitler n’a jamais cherché à s’opposer au système économique dominant et à la bourgeoisie, il l’a au contraire servi jusqu’au bout, d’une manière que ne renierait pas les idéologues dits ultralibéraux."
    -Progrès Humain.


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 27 Déc - 21:32

    "Les libéraux sont pour l’immigration de masse, je le savais déjà.
    Après qu’on ait puissamment favorisé la dénatalité en France, on a lancé une immigration de remplacement: cela s’appelle un génocide feutré. Et ça commence à poser de sérieux problèmes économiques et sécuritaires, mais c’était sans doute le but
    ."
    -scaletrans (le gamin braille dans les commentaires, là: http://www.contrepoints.org/2014/06/28/170348-restreindre-limmigration-cest-comme-restreindre-les-naissances ).

    « Le PS est désormais libéral, sans aucune ambiguïté »
    -Natacha Polony, interview au Figaro, 26/12/2014 (cf: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/12/26/31003-20141226ARTFIG00304-natacha-polony-le-ps-est-desormais-liberal-sans-aucune-ambiguite.php#xtor=AL-201 ).

    "Sur l’économie, [Macron] c’est un retour au libéralisme d’origine, historique, qui était socialiste."
    -Jean-marc Daniel, (cf: http://tempsreel.nou...-blairisme.html).

    "Le système, dans son ensemble, est viscéralement libéral. [...]
    Bien sûr, il y aura toujours des libéraux assumés (mais idiots ou aveugles) pour soutenir mordicus que le vrai libéralisme [...] n'a jamais existé. Que John Locke et Benjamin Constant n'avaient pas cela en tête. Que les banquiers, les multinationales, et autres FMI et banque mondiale qui se revendiquent du libéralisme et l'appliquent, ne sont en réalité pas des libéraux. [...] Ils ajouteront que la situation actuelle est entièrement imputable à l'Etat providence, à la technocratie et au constructivisme (qui n'est pourtant que le libéralisme dans ses développements les plus purs). Ils sont en fait à prendre autant au sérieux qu'un néonazi qui viendrait nous dire qu' "en fait le nazisme au sens pur n'a jamais existé. [...]

    L'immanentisme est alors la doctrine contemporaine (depuis Baruch Spinoza) qui affirme que le réel est contenu seulement dans le sensible, le physique, ce qui justifie la loi du plus fort chère aux libéraux. [...]

    L'immanentisme libéral, apparaît quand l'Homme a perdu le sens du réel et cherche, dans son orgueil, à en redéfinir ses contours. [...] L'Homme est le seul maître de sa vie et ses valeurs. Cette paresse intellectuelle [sic] est le départ de certains courants philosophiques importants.

    Ceux-ci se sont cependant cassés les dents dans leur tentative de définir le réel puisqu'elle en occultait volontairement une partie (l'infini, le non-sensible) du fait de leur opposition au transcendantalisme. C'est ainsi que les projets spinozien, hégélien [re-sic], nietzschéen, freudien et même marxien, en circonscrivant le réel dans le fini ont seulement amené et renforcé le paradigme immanentiste avec, en bout de course, l'ultralibéralisme monétariste de Milton Friedman. [...]

    C'est là que le nihilisme, par le truchement du désir inextinguible du pouvoir, triomphe sur la quête du sens
    ."
    - Barthélemy, La Virtuosité du mouvement libéral, 2014 (cf: https://books.google.fr/books?id=uD8JCwAAQBAJ&pg=PT78&lpg=PT78&dq=immanentisme&source=bl&ots=TkFGnJvR9K&sig=Pf8Dw0JlOLHuo0guN9OJTGI5I_c&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj4zfiikZPWAhXG1xoKHRUPDdE4FBDoAQgtMAI#v=onepage&q=immanentisme&f=false


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Jeu 7 Sep - 13:44, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 30 Déc - 16:17

    Le déclinisme (progressisme inversé, linéarisme de la déprime) est une superstition:
    « L’image d’ensemble de l’histoire humaine est aussi attristante qu’humiliante et énigmatique. Malgré tous les exploits de l’esprit humain, malgré des créations étonnantes dans les domaines de l’art, de la science et de la technique, l’humanité actuelle est en déclin patent. […] Nous ne montons pas, nous coulons. »
    -Theodor Fritsch, théoricien völkisch, revue Hammer (juillet 1930).

    Pour rappel, le progressisme (ou linéarisme futuro-béat), c'est ça:
    "La destinée du genre humain considérée dans son ensemble est une ascension continue."
    -Emmanuel Kant, La philosophie de l'histoire.

    "Toutes les situations historiques qui se sont succédé ne sont que des étapes transitoires dans le développement sans fin de la société humaine allant de l'inférieur au supérieur."
    -Friedrich Engels, Ludwig Feuerbach ou la fin de la philosophie classique allemande.

    Un peu de téléologie européiste pour faire passer tout ça...
    "Je rêve à la prédestination de l’Allemagne et de la France, que la géographie et leur vieille rivalité désignent pour donner le signal de l’Europe. J’y travaille aussi. La chance veut qu’elles n’aient pas d’autre issue. [...] Les grandes puissances du reste du monde veilleront à ruiner l’avènement d’un ordre qui ne sera pas le leur."
    -François Mitterrand, De l’Allemagne, de la France (source: http://europrotection.info/wp/2014/02/02/mitterrand-son-dernier-plaidoyer-pour-lue-et-leuro/ ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Dim 1 Mar - 12:11, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 30 Déc - 18:33

    « Je suis convaincu qu’il n’y a qu’un seul moyen d’éliminer ces maux graves, à savoir, l’établissement d’une économie socialiste, accompagnée d’un système d’éducation orienté vers des buts sociaux. Dans une telle économie, les moyens de production appartiendraient à la société elle-même et seraient utilisés d’une façon planifiée. Une économie planifiée, qui adapte la production aux besoins de la société, distribuerait le travail à faire entre tous ceux qui sont capables de travailler et garantirait les moyens d’existence à chaque homme, à chaque femme, à chaque enfant. L’éducation de l’individu devrait favoriser le développement de ses facultés innées et lui inculquer le sens de la responsabilité envers ses semblables, au lieu de la glorification du pouvoir et du succès, comme cela se fait dans la société actuelle. »
    -Albert Einstein, Pourquoi le socialisme ? (1949).

    Mélenchon à la conquête des classes moyennes...
    "La situation en France est grave. L’Etat, après s’être désengagé de sa mission de service public pour l’art et la culture, tente de faire passer la promotion de l’industrie culturelle pour un soutien, il essaye de faire croire à l’échec de la démocratisation culturelle, il étouffe les espaces de transmission. Il renonce à ses prérogatives en soumettant l’ensemble du service public aux lois du marché, celles de l’offre et de la demande. Les artistes travaillent aux représentations sensibles et symboliques du monde. Ils sont de fait devenus une menace pour cet Etat."
    -Jean-Luc Mélenchon & Frédéric Fisbach, 15 juillet 2011 (source: http://www.liberation.fr/culture/2011/07/15/jean-luc-melenchon-frederic-fisbach_749297 ).

    "On ne peut pas réduire le chômage de masse sans réduire le temps de travail, c'est impossible."
    -Gérard Filoche.

    « La révolution est un événement religieux qui implique l’oubli total de ce qui la précède.»
    -Vincent Peillon.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Lun 4 Mai - 10:24, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 1 Jan - 17:44

    « Au bilan de l’an hébreu 5730 (oct. 1970), diffusé à l’attention mondiale israélite et anglo-saxonne, la propagande israélienne fit entendre à la réticence des États-Unis, enclins à inverser leur politique, une claire menace d’incendier aux quatre coins leur empire politico-économique, comme le fut l’impérialisme britannique en 1939 lorsqu’il commit, envers Israël, l’impudent Livre Blanc, limitant l’immigration sioniste en Palestine. L’Empire romain se serait effondré sous la vengeance juive lorsqu’il eut détruit le Temple de Jérusalem, il y a près de 1900 ans.
    L’attention occidentale jugera ce coup de la guerre psychologique destiné à ramener les dirigeants anglo-saxons déviationnistes dans le giron sioniste
    . »

    « A la conférence de Yalta, en février 1945, Roosevelt demanda à Staline :
    « Je suis Sioniste, et vous ? — Je le suis en principe, répondit Staline, sans en méconnaitre les difficultés
    .». »

    « Le dévoilement progressif de l’histoire moderne démontre que cette révolution fut une vengeance maçonnique anglicane du protestantisme politique contre le catholicisme français, qui avait fait perdre à l’Angleterre ses colonies d’Amérique, convoitées elles-mêmes par les Achkénazim, avides de faire de l’Amérique leur Grand-Occident. »

    « En mai 1968, les organisations sionistes, voulant abattre la République, faillirent reconduire la Révolution ; elle fut limitée par le refus du Parti Communiste et des syndicats ouvriers, et l’inquiétude cupide des Rothschild. »

    « Pour obliger le gouvernement ottoman à livrer aux Juifs la Palestine — Lieux saints musulmans —, une révolution s’imposait. Mais pour forcer les puissances européennes chrétiennes à se dessaisir de la garde des Lieux saints chrétiens, fallait-il déclencher une guerre mondiale et massacrer les Chrétiens orientaux ? »

    « Il fut décidé du sort de l’Europe lors des congrès sionistes tenus au cours des années 1899 à 1913. De nombreux délégués, venus des cinq continents, fixèrent progressivement la tactique sioniste achkénaze des organisations maçonniques.
    Les délégués russes, les plus exaltés, affirmèrent pouvoir neutraliser les tsaristes par une révolution à engager (1917) au cours d’un large affrontement russo-allemand (1914).
    Les délégués allemands et austro-hongrois assurèrent tenir les leviers du gouvernement et de l’armée, et être capables d’endiguer l’action militariste, puis de la saper, par des révolutions susceptibles de renverser les trois dynasties impériales chrétiennes, allemandes, autrichiennes et russes (1918).
    »

    « Israël est patient. Il sait attendre, sinon vouloir, un changement de régime pour arriver à ses fins.
    Les desseins sionistes sont diaboliques et insondables. L’Humanité en est malade, depuis plus d’un siècle. Ils ont laissé des traces sanglantes visibles sur l’origine des guerres, révolutions, colonialismes, génocides des Chrétiens d’Orient et des Musulmans d’Algérie, sur les émeutes, les désordres sociaux. Les faits, irréfutablement reconnus, sont passés sous silence par les informateurs occidentaux qui, généralement, se recrutent par l’israélisme ou de sordides intérêts.
    Son visage est successivement : nationaliste, maçonnique, révolutionnaire, affairiste, pacifiste, humaniste, libéral, colonialiste, conquérant, destructeur, politicien, contestataire, religieux, raciste, athée.
    »

    « Le film sioniste Woodstock démontra ce que l’État de New-York, administré entièrement sous le contrôle des Organisations sionistes, était parvenu à faire de la jeunesse américaine. En 1969, plus de 300.000 jeunes gens des deux sexes ont vécu, avec des enfants, durant trois jours, immobiles sous la pluie, dans un état d’abêtissement total, à écouter de la musique pop.
    Parqués comme du bétail dans des enclos, ils demeurèrent passifs et veules, dans la promiscuité et la saleté affreusement avilissantes et malsaines. Leur contestation contre la guerre au Vietnam était des chansons dont se moquait éperdument le Sionisme, satisfait de la docilité américaine. La presse sioniste et ses conférenciers en Pays arabes font l’apologie de cette méthode facile de neutralisation.
    Cette déchéance, exploitée par le mercantilisme, toucherait un quart de la jeunesse ainsi écartée des stades vivifiants. Elle aggraverait le banditisme, aux États-Unis et en Israël, devenus des écoles du crime. Tandis que dans les pays de l’Est, la jeunesse saine et sportive, tenue à l’écart de cette dépravation, se fait gardienne de la moralité.
    »

    « La philosophie biblique hébraïque inspira la Réforme qui contestait la foi catholique. »

    « Dans les États chrétiens d’Europe, de Londres à Gibraltar, par les mers et les océans, par les terres et les montagnes de l’Atlantique à la mer Caspienne et en mer Rouge, du XVIe au XXe siècle, les clans sionistes semant la zizanie ont excité les rivalités politiques et religieuses pour susciter les guerres. En 350 ans, l’unité chrétienne fut sapée et le monde islamique divisé par des conspirations aboutissant à des conflits réitérés, à des génocides, à des dévastations qui affaiblirent l’Europe et l’Islam pour ouvrir au Sionisme le chemin de la Palestine. »

    « Le Sionisme maçonnique, redoutable xénophobe, serait le scandale le plus ignominieux de tous les temps. Ses complices gouvernants et politiciens occidentaux ne peuvent être dupes. Ils sont des traitres et des criminels de guerre, passibles des hautes cours de justice. Lorsque, face à la révolte de l’opinion publique, chrétienne et israélite, et la ré-information des masses, bafouées, insatisfaites, les groupes misérables et leurs complices reconnus coupables des désordres de la société qu’ils exploitent librement depuis 180 ans, subiront les châtiments implacables qu’ils méritent, quelles que soient leurs fortunes mal acquises, ils seront saisis où qu’ils soient. »

    « Dans le Pacifique et en mer de Chine, c'est en refusant sur le tard d'approvisionner les Japonais en pétrole à partir des puits de la Royal Dutch et Shell de Sumatra, que le Président Roosevelt, prosioniste, provoqua leurs attaques contre Pearl Harbour, les Philippines et Singapour. »

    « En faussant à dessein l’information des grandes agences internationales, alimentant la presse, la radio, la télévision, trompant les esprits, lavant les cerveaux, présentant l’État juif en idéal pacifique, racial et religieux, le Sionisme est le facteur principal de l’antisémitisme. »
    -Lucien Cavro-Demars, La Honte sioniste.

    "La souveraineté nationale apparaît désormais comme une évidence. Mais à certaines conditions. C’est qu’elle ne soit pas républicaine ni démocrate ni laïciste. C’est qu’elle soit en rupture totale avec les faux principes issus de 1789. De plus, cette souveraineté doit être elle-même soumise à une souveraineté supérieure : celle du Christ, Roi des nations et Rédempteur de l’humanité."
    -Source: https://lacontrerevolution.wordpress.com/2015/04/01/pour-dieu-et-la-france-lunion-des-patriotes-face-au-mondialisme/#more-3907


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Lun 4 Mai - 10:30, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 3 Jan - 0:15

    "Le libéralisme est une doctrine qui se fonde sur une anthropologie de type individualiste,c'est-à-dire qu'elle repose sur une conception de l'homme comme être non fondamentalement social".
    -Alain de Benoist.

    "Et au fond, c'est ça, le "projet" libéral : un truc pour les nantis qui refusent de partager. Un truc minable, mesquin, de besogneux radin qui piaille : "Mes sous! Mes sous! Touchez pas à mes souuuus!!!""
    -CSP.

    "La classe ouvrière européenne a subi plusieurs bouleversements: l’automatisation de la production, la concurrence des pays à bas coûts du Sud et de l’Est, la robotisation et la dématérialisation du travail, ainsi que l’offensive du néolibéralisme."
    -La charte des socialistes pour le progrès humain (source: http://www.parti-socialiste.fr/articles/retrouvez-la-charte-des-socialistes-pour-le-progres-humain ).

    "Les capitalistes, en stimulant des changements rapides de mode par la publicité, cherchent seulement à accélérer l’obsolescence des produits afin d’en vendre de « nouveaux », façon pour eux de tenter de relancer une consommation insuffisante à leurs yeux. Ce n’est pas une liberté individuelle, mais une pression subie."

    "Le capitalisme a eu ce « mérite » démoniaque de pousser au plein développement de la logique économique, c’est-à-dire de la rationalité du quantitatif: produire pour produire, avec le maximum d’efficacité, sans penser à rien d’autre, ni à aucune autre fin."

    "La monnaie baisse, les profits chutent, les taux d’intérêts augmentent, les salaires sont insupportables, etc., chaque jour, les mouvements de ces choses font la pluie et le beau temps, le chômage des uns et la richesse des autres, déterminent des migrations, des famines, des luttes, des guerres. La vie de l’homme dépend d’elles, et il ne sait ni ne peut les maîtriser, ne sachant pas ce qu’elles sont, ce qui leur donne naissance et les fait se reproduire tels des démons échappant au contrôle de l’apprenti sorcier."

    "Ce sont les mouvements des prix, salaires, taux d’intérêts, profits, etc., qui informent les individus sur les choix et façons de faire des autres, les contraignant de s’y adapter. De la sorte, les comportements individuels finissent par trouver une certaine cohérence, à travers de coûteux « ajustements », « restructurations », crises, au lieu qu’elle soit l’effet d’une coopération consciente et préétablie."

    "La manifestation la plus concrète et la plus violente de la séparation des individus indépendants est aujourd’hui une division sociale du travail poussée à l’extrême de leur mutilation. [...] La division du travail intellectuel/manuel (ou d’exécution, de surveillance) touche à son point ultime avec l’exclusion de millions de chômeurs de tout travail."
    -Tom Thomas, Une brève histoire de l’individu, 1993.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Jeu 19 Nov - 12:12, édité 4 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 4 Jan - 13:39

    Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent -Bossuet.

    "Les dirigeants sont en train de tuer l'idée européenne, ce dont nous ne voulons pas. [...] Il faut refonder l'Union Européenne."

    "[La sortie de l'euro] laisserait le pays isolé sur la scène internationale."

    "Toute la législation, en réalité, est uniquement issue de la Commission Européenne."

    "Au parlement français, nous votons régulièrement quelques minutes des tonnes de transpositions de directives européennes, qui ne font l'objet d'aucun débat public."
    -Pierre Laurent, interview par le Canard Forgeron, le 18 juillet 2013 (source: https://www.youtube.com/watch?v=JopD79p1-5k ).

    « La France du refus de l’euro, c’est la France du repli identitaire, la France du rejet de l’autre aussi bien l’immigré que l’Européen, l’Arabe ou le Juif […], la France de Vichy. »
    -Jean-Marie Colombani, « La France du repli et du rejet », Direct Matin, 3 février 2014.

    "Les prix qui se forment "librement" sur le marché peuvent entraîner des résultats iniques."
    -Le Pape Paul VI, Populorum progressio, 1967


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Ven 26 Fév - 10:49, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 4 Jan - 15:21

    L'essence du keynésianisme:
    "L’épargne est dangereuse car elle entretient la sous-consommation de la production."
    -siolgnal (ici: http://siolgnal.unblog.fr/2011/08/13/les-mensonges-capitalistes-et-liberaux/ ).

    Et puis comme il fallait s'y attendre, il se met à dire vraiment n'importe quoi:
    "L’idéologie libérale, assumée par tous les gouvernants, y compris totalitaires."

    "capitaux sont surabondants par rapport aux besoins de l’investissement."

    "La bonne solution vraiment radicale à long terme serait de mettre en place les structures d’une économie socialisée."
    (http://siolgnal.unblog.fr/2011/08/22/pendant-le-saccage-par-la-crise-le-liberalisme-continue/ ).

    "Les libéraux italiens [...] applaudirent à l’arrivée de Mussolini."

    Last but not least, le libéralisme est "La bête immonde, qui nous amené aussi le fascisme et le nazisme. " ( http://siolgnal.unblog.fr/2014/12/29/les-saloperies-du-liberalisme-dobedience-saxonne/ ).


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 4 Jan - 17:07

    "Littérairement nulle, philosophiquement navrante, politiquement détestable, on s'explique plus facilement l'ignorance dans laquelle, sous nos latitudes, l'œuvre d'Ayn Rand est tenue."
    -Marc Riglet, Ayn Rand, la philosophe du libéralisme économique, L'Express, 10/10/2011 (source: http://www.lexpress.fr/culture/livre/ayn-rand-la-philosophe-du-liberalisme-economique_1038763.html ).

    "Très bizarrement, son vitalisme stimulant se désincarne et se dessèche dès qu’il entre en contact avec les « aléas de la vie », dont on dirait qu’Ayn Rand, après avoir eu sa révélation, s’estime immune. Tout ce savant échafaudage de concepts, brillamment articulés, ne forme pas une « philosophie »."
    -Frédéric Saenen.

    Le même se contredit (#fuck-le-principe-de-non-contradiction): "En quoi cette philosophie, qui affiche les stigmates de son élaboration dans les années 50, trouve-t-elle encore des résonances ?"
    (source: http://salon-litteraire.com/fr/ayn-rand/content/1803837-ayn-rand-pretresse-d-atlas-et-philosophe-du-liberalisme-economique ).

    "La pensée d’Ayn Rand est complexe, brandissent souvent ses adorateurs. Il serait plus juste de la qualifier de grotesque et caricaturale. Son œuvre est une sorte de potée indigeste de toutes les sordidités macérées dans les intestins malades de l’Occident individualiste. Toutes les salades du libéralisme le plus carnassier, le plus débridé, s’y retrouvent. Le mérite de la camarade Ayn Rand aura été de lustrer à l’aide de son cerveau encore dégoulinant de liquide céphalo-rachidien les sales bottines cloutées des penchants les plus terribles de l’homme, et d’en faire ensuite une industrie florissante au pays des industriels rois."
    -Galaad Wilgos (source: http://ragemag.fr/ayn-rand-philosophe-ultraliberale-pour-bourge-asocial-22193/ ).

    Wilgos, non content de citer Michéa comme référant à gauche, s'inspire aussi de Taguieff, Bloy, Bernanos et Sorel... (voir là: http://laicard-belge.blogspot.be/2013/02/taguieff-sur-le-bougisme.html ).

    Et ça vomit de haine dans les commentaires. Genre ça: "Rand, ou la pourriture mentale et morale de type libertarée & autres fientes libérales-fascistes assimilées…" -X-Bosses.

    L'hystérisation continue...
    "Au bout de compte, l’idéologie de Ayn Rand est un fascisme sans führer et sans mouvement de masse."
    -Claude Rochet (là: http://claude-rochet.fr/lamerique-dayn-rand/ ).

    "En réalité un auteur médiocre, gouverné par une double haine : celle de la terre et  celle des hommes. [...] Une folle."
    -Jacques Dufresne, philosophe québécois.

    "La force d’Ayn Rand vient de ce qu’elle a, sans relâche, montré du doigt ces ennemis de la force de la nation. Elle a répété sans fin les mots «parasites», «pilleurs», «mendiants à la petite semaine» «poux», «imitations d’humains», «lie» «vermine» ou« zombies» pour décrire tous ceux qui ne produisent pas la richesse mais en vivent."
    -Nicole Morgan, La Haine froide.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Lun 4 Mai - 10:37, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 6 Jan - 11:44

    Le prochain qui ose nier que les soraliens sont néo-nazis...
    "Hitler et son équipe savaient parfaitement que les Juifs avaient ameuté tous les peuples contre eux et que sans les Juifs jamais la guerre n’aurait été déclarée à l’Allemagne. Hitler a même prévenu les Juifs dans plusieurs discours en 1939, affirmant que si une nouvelle guerre juive était imposée à l’Allemagne, "les Juifs seraient éliminés d’Europe". Ils n’ont pas été éliminés d’Europe. L’Allemagne bombardée 24 heures sur 24, sur ordre des Juifs, s’est évidemment vengée sur les Juifs qu’elle avait sous la main, mais probablement moins férocement que des "historiens"-fonctionnaires le prétendent."
    -Un internaute d'E&R (ici: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Sacrifice-de-reine-sauve-le-roi-30041.html ).

    Et en plus d'êtres des réactionnaires complotistes, ils sont aussi éco-socialistes végans, par-dessus le marché !
    "Je comprends pas comment on peut remettre en cause toute la propagande politique et toutes les valeurs que l’on nous vend depuis des années, sans remettre en cause son alimentation.
    Et évidemment qu’on va vous dire que les hommes sont omnivores, qu’il faut manger de tout tout le temps 3 a 4 fois par jours, c’est ça, consommer, consommer et encore consommer.
    La moyenne de durée vie est à peu près de 80 ans (imprécis) , ok mais ça, c’est pour nos grands parents pas nous, nous on dépassera pas la soixantaine à ce rythme là.
    Nos grands parents, ne mangeait pas autant que nous, par exemple pour la majeur partie des Français, la viande c’était pas tout les jours , et puis mêmes les blés, les viandes et les laits étaient beaucoup moins toxiques et néfastes qu’aujourd’hui, le blé d’aujourd’hui pour moi est une vraie drogue, essayez d’arrêter et vous verrez.
    Bref merci à ER de passer cette vidéo, je pense que c’est important, si l’on veut réellement changer il faut d’abord se débarrasser de ces démons, et pour moi maintenant c’est une certitude, ceux ci résident dans notre ventre.
    "
    -Un autre lobotomisé (là: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Thierry-Casasnovas-resume-son-paradigme-en-30-minutes-27728.html ).


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 7 Jan - 13:20

    Une belle bande de connards qui mériteraient la tôle pour apologie du terrorisme: https://pbs.twimg.com/media/B6vr_3LCYAA40Yt.jpg

    C'est beau le journalisme: https://pbs.twimg.com/media/B7ikoQkCEAAqxXg.jpg


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 17 Jan - 12:45, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 7 Jan - 14:23

    "Jamais personne ne s'est enrichi par le travail, ceux qui se sont enrichis c'est en exploitant le travail des autres, toujours."
    -Gérard Filoche, crypto-marxiste du PS (cf: https://twitter.com/gerardfiloche/status/552768905727729664 ).

    Quintessence du progressisme marxiste:
    "Nous n’avons à nous prétendre sûrs de rien, ni de personne. Seulement du mouvement de l’histoire."
    -Guy Debord, Communiqué de l'IS à propos de Vaneigem.

    "La socialisation des moyens de production est devenue une nécessité pour sortir ce pays du barbarisme."
    -Léon Trotsky.

    « Les hommes […] ont été créés pour leurs semblables, afin qu'ils puissent s'aider les uns les autres. »
    -Cicéron.

    « Ce qui pour vous est une crise, est pour nous la solution. »
    -Carlos Matus, Ministre de l'Économie de Salvador Allende, à propos de l'effondrement de l'économie nationale, interview pour Der Spiegel (cf: http://www.contrepoints.org/2013/09/10/798-la-voie-chilienne-vers-le-socialisme ).

    « Dans une période de révolution, le pouvoir politique a le droit de décider en dernier ressort si les décisions judiciaires correspondent ou non avec des objectifs élevés et les nécessités historique de transformation de la société, qui doivent avoir une absolue préséance sur toute autre considération ; par conséquent, l’exécutif a le droit de décider s’il doit tenir comptes des décisions de justice. »
    -Salvador Allende.

    « La liberté vraie, la liberté de tous, n'est possible qu'après l'abolition de la monnaie et de la propriété. »
    -Wilhelm Weitling.

    "L'isoloir, planté dans une salle d'école ou de mairie est le symbole de toutes les trahisons que l'individu peut commettre envers les groupes dont il fait partie."
    -Jean-Paul Sartre.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Jeu 15 Jan - 8:10, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 13 Jan - 16:22

    "Chacun le sait, Mr Jaurès c'est l'Allemagne."
    -Charles Maurras.

    « Je meurs pour le Pape et pour l’Europe. »
    -Joseph de Maistre.

    « Qu’est-ce que le fascisme ? Un socialisme affranchi de la démocratie. Un syndicalisme libéré des entraves auxquelles la lutte des classes avait soumis le travail. »
    -Charles Maurras, en 1937.

    "On nous dit qu'une majorité de musulmans est pacifique, certes. Mais une majorité d'Allemands l'étaient avant 1933 et le national-socialisme."
    -Ayméric Chauprade, conseiller de Marine Le Pen pour les questions internationales, 15 janvier 2015 (cf: http://www.islamophobie.net/articles/2015/01/20/marion-le-pen-chauprade ).

    "A moins d’un sursaut salutaire, nous sommes fichus. Le seul problème, c’est que la solution ne peut pas sortir des urnes. Pas un seul politocard de droite comme de gauche n’aura le courage de faire ce qu’il faut. Restent le putsch militaire, ou la guerre civile. Pas folichon, mais si c’est la seule manière de s’en sortir et de redonner à la France, l’Europe, et à leurs peuples la maîtrise de leur destinée, et bien soit."
    -Arnaud D, A moins d’un sursaut salutaire, l’Occident est perdu (source: https://chroniquesdesabusees.wordpress.com/2015/02/16/a-moins-dun-sursaut-salutaire-loccident-est-perdu/ ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 21 Fév - 23:02, édité 3 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 14 Jan - 21:24

    L'irrationalisme fataliste de l'extrême-droite (négation du Logos dont la conséquence logique est le rejet de la démocratie):
    "L'individu ! Son intelligence, sa faculté de saisir les lois de l'univers ! Il faut en rabattre. Nous ne sommes pas les maîtres des pensées qui viennent en nous, elles ne viennent pas de notre intelligence, elles sont des façons de réagir où se traduisent de très anciennes dispositions psychologiques. Selon le milieu où nous sommes plongés, nous élaborons des jugements et des raisonnements. [...] Il n'y a même pas de liberté de penser. Je ne puis vivre que selon mes morts. Eux et ma terre me commandent une certaine activité."
    -Maurice Barrès.

    Cas intéressant de "progressisme" chez un réactionnaire völkisch:
    "Le chemin de l'histoire est une vie continue et, dans l'ensemble, il est une marche en avant et vers le haut."
    -Paul de Lagarde, Écrits allemands.

    L'européisme façon völkisch:
    "Les elfes symbolisent donc la pureté érotique de la femme européenne dont le puissant attrait exacerbe les forces créatrices du désir et exalte le génie créatif de l’homme aryen."

    "C’est pour leurs communautés de destin que les anciens peuples européens ont vocation à s'associer dans un cadre fédéral, mais non point selon des frontières artificiellement fixées selon d’uniques impératifs économiques : c’est la Race qui doit être le seul dénominateur de notre continent retrouvé."
    -Freya von Asgard (cf: http://vnnforum.com/showthread.php?p=1510138 ).

    Remarquons avec intérêt que la demoiselle raciste écrit sur Vanguard News Network, le forum du néo-nazi et suprémaciste blanc Alex Linder. Oui oui, celui qui disait en 2005:
    "What Holocaust? It never happened. It's a Big Lie….It is propaganda made possible by jewish control of the media and the governments of the West. It is used by jews to steal billions of dollars from honest White men, and those dollars are used to hasten whites toward their genocide."

    Après le racisme blanc, le communautarisme noir:
    « Le leadership blanc doit être suffisamment honnête pour reconnaître qu’à travers notre histoire il a existé une classe spéciale de citoyens privilégiés qui a reçu un traitement préférentiel. Cette classe était la classe blanche. Alors maintenant nous disons ceci : si deux hommes, l’un Noir et l’autre Blanc, sont également qualifiés pour un emploi, engagez le Noir. »
    -Whitney M. Young Jr., directeur exécutif de la Ligue nationale urbaine, New York Times, 1er août 1963.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 4 Avr - 19:56, édité 4 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 16 Jan - 22:56

    Les ravages de l'essentialisme féministe (l'extrême-droite n'a plus le monopole de la Métaphysique du Sexe, hélas pour la gauche qui a sacrifié son intelligence...):
    "Pour finir, l'espoir, le socle de la paix est entre les mains aussi et surtout, des filles de culture musulmane. C'est cette part féminine qui est le meilleur atout d'une paix civile laïque. Elles au moins n'ont pas le problème de la violence du mâle blessé dans son orgueil social..."
    -Bovard (source: http://descartes.over-blog.fr/2015/01/il-est-dur-d-etre-hai-par-des-cons.html#comments ).

    "Il faudrait prendre tous les journalistes et les mettre dans des camps de travail !"
    -Hélène Hazera (source: http://www.enquete-debat.fr/archives/declaration-totalitaire-dune-programmatrice-de-france-culture-66226 ).

    "L'absence de loi sur les quotas, qu'on justifie par une hypocrite égalité, est à l'origine d'une sous-représentation politique des femmes, et de la discontinuité de leurs carrières."

    "99% des humains sont inconsciemment misogynes."
    -Antoinette Fouque, La peste misogyne, in Michel Wieviorka (dir), Racisme et modernité, La Découverte, 1993.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Lun 13 Avr - 17:11, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 18 Jan - 18:52

    « Les racistes violent le principe d'égalité en donnant un plus grand poids aux intérêts des membres de leur propre race quand un conflit existe entre ces intérêts et ceux de membres d'une autre race. Les sexistes violent le principe d'égalité en privilégiant les intérêts des membres de leur propre sexe. De façon similaire, les spécistes permettent aux intérêts des membres de leur propre espèce de prévaloir sur les intérêts supérieurs des membres d'autres espèces. Le schéma est le même dans chaque cas. »
    -Peter Singer, La libération animale, Payot, 2012, p. 76-77.

    "Qu'il s'agisse de droits des animaux ou de droits des humains, des conflits peuvent naître entre certains droits et des limites doivent être posées. Revendiquer des droits pour les animaux, c'est affirmer avant tout que nous n'avons pas le droit de disposer d'eux pour notre alimentation, notre habillement, nos expériences scientifiques et nos loisirs."
    -PETA France, foire aux questions (source: http://www.petafrance.com/faq-general.asp ).

    Best-of de la connerie féministe: https://pbs.twimg.com/media/B8DYUiqIMAEJIPh.jpg


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Mar 25 Aoû - 22:01, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 21 Jan - 17:05

    L'antisémitisme de gauche ne s'est hélas pas limité à l'Europe:
    "No one, not even the simplest man in our country, takes seriously the lie about six million murdered Jews."
    -Entretien du Président Nasser, à Héliopolis, le 7 avril 1964, avec Gerhard Frey, directeur de la patriotique bavaroise Deutsche National-Zeitung (anciennement, avant 1964, « Deutsche Soldatenzeitung » ), publié dans le numéro du 1er mai 1964, sous le titre : « La guerre avec Israël est inévitable »

    "Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c'est que, par l'usure, par l'infatigable activité commerciale et par l'abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique. En France, l'influence politique des Juifs est énorme, mais elle est, si je puis dire, indirecte. Elle ne s'exerce que par la puissance de l'argent. Ils tiennent une grand partie de la presse, les grandes institutions financières, et, quand ils n'ont pu agir sur les électeurs, ils agissent sur les élus. Ici, ils ont, en plus d'un point, la double force de l'argent et du nombre."
    -Jean Jaurès, La question juive en Algérie.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Mer 9 Sep - 20:17, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 21 Jan - 17:19

    "L'une des questions majeures que doit intégrer tout nouveau projet fasciste est la crise écologique engendrée par le capitalisme : en effet, la concurrence et la soif illimitée de profits du système capitaliste détruisent la planète, et la Terre Mère n'est plus considérée comme telle, mais comme une vulgaire foire à la matière première. La viabilité écologique doit donc occuper une place importante dans tout nouveau projet fasciste. Un projet négligeant la crise écologique ne sera d'aucune pertinence puisqu'il reproduira l'un des points faibles des socialismes industriels du XX° siècle, à savoir que se soucier de la nature y passait au second plan : c'est qu'en prendre soin n'est pas intrinsèque à la doctrine socialiste marxiste, cela y a été ajouté vers la fin des années soixante. En revanche, le socialisme national raciste de l'Allemagne des années 30 se fondait pour une large part sur le respect de la nature : il partait du principe que la société doit s’inspirer de ses règles et établissait un lien entre la préservation de l’environnement et la protection de la pureté de la race. Le refus de la pollution trouvait son équivalence dans celui du mélange des races, dans l'optique de la préservation de la santé et de la beauté. Mais surtout, l’idéologie fasciste allemande rejetait l'anthropocentrisme en considérant que l'homme était un élément dans la chaîne de la vie, comme n’importe quel autre organisme animal et végétal. Or l'anthropocentrisme est d'obédience judéo-chrétienne, tout comme l'internationalisme est d'obédience marxiste : pour ces deux raisons, la seule solution écologique viable est un fascisme écologique, ou écofascisme."
    -Julie Couronne (cf: http://vnnforum.com/showthread.php?t=126754 ).

    "La vie humaine peut être comparée à une course [...] Mais nous devons supposer que dans cette course on n'a pas d'autre but et d'autre récompense que de devancer ces concurrents."
    -Thomas Hobbes, De la Nature humaine, 1640.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 14 Mar - 21:00, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 23 Jan - 20:46

    Celui-ci ignore la différence entre un concept contradictoire (anti-concept) et le fait de "faire table rase" d'un concept...

    "Dès ses origines, la notion de liberté économique implique donc une contradiction: la bourgeoisie se réclame de cette liberté quand elle lui profite, et alors elle en fait une arme contre ses adversaires -les masses populaires inorganisées et donc inoffensives ; cette même bourgeoisie fait table rase de cette même liberté, lorsque ses intérêts sont en jeu et que la non-intervention de l'État met en péril le profit (sic)".

    "Les Anglais ont payé de l'income tax l'abandon du protectionnisme."
    -Claude Fohlen, Bourgeoisie française, liberté économique et intervention de l'Etat (1956). Cf: http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reco_0035-2764_1956_num_7_3_407176

    "Ils chargent le marché d'une masse de produits et ils viennent faire concurrence aux vieux commerçants, et ces hommes de quelques jours ruinent des hommes établis depuis quarante ou cinquante ans."
    -Adolphe Thiers (conspuant les entrepreneurs), Débat à la Chambre des Députés, 20 mai 1840.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 25 Jan - 23:34

    "Puisque la femme est passive, réceptive, porteuse de germes et conservatrice, elle doit considérer l'homme comme son maître. Ainsi seulement deviendra-t-elle maîtresse d'elle-même et sa servitude, vécue consciemment, sera son plus beau triomphe et sa plus grande fierté. Que la femme s'agenouille devant l'homme et que celui-ci soit vraiment tel, c'est-à-dire digne d'être respecté, servi, compris, dans sa fonction de maître qui décide. Saint Paul dit à ce sujet : "Mulier in silentio discat cum omni subiectione. Docere autem mulieri non permitto, neque dominari in virum sed esse in silentio". Il n'y a nul besoin de recourir à d'autres traditions pour confirmer ce qui est éclairé par l'évidence même des attributions qui reviennent à l'un et l'autre sexe, attributions que les modernes sont en train d'inverser, ce qui ne les empêche pas de se retourner ensuite contre les résultats de cette déformation."
    -Guido De Giorgio, théoricien pérénnialiste.

    La "philosophie féministe":
    « L’équation E=MC2 est-elle une équation sexuée ? Peut-être que oui. Faisons l'hypothèse que oui dans la mesure où elle privilégie la vitesse de la lumière par rapport à d’autres vitesses dont nous avons vitalement besoin… »
    -Luce Irigaray, « L'ordre sexuel du discours », in Langages, le sexe linguistique, 1987, p. 110.

    Après le Polylogisme classiste, le Polylogisme racial:
    "Celui qui est étranger à la race pense autrement parce qu'il est d'une autre race."
    -Carl Schmitt.

    Un petit raciste de merde:
    "Ce qui, je pense, est réellement dangereux, n'est pas tant l'immigration, mais l'accouplement entre les races ("miscegenation"). Car c'est un procédé irréversible. Et dieu sait aujourd'hui au combien "infidèles" (par rapport à leur race) peuvent être les hommes blancs parfois. Autrement dit, il me semble que le vrai danger de l'immigration, c'est qu'elle favorise très fortement l'accouplement interracial."
    -M.H (ici: http://aristidebis.blogspot.fr/2015/04/comment-traiter-la-question-de.html ).

    Le féminisme, stade suprême du communisme ?
    "Since the beginning of time Women were oppressed by being mothers.
    French feminist Simone de Beauvoir stated that
    “no woman should be authorized to stay at home to raise her children…because if there is such a choice, too many women will make that one."
    -Why criticism of communism is misogyny (cf: https://thewaterpipe.wordpress.com/2014/04/25/why-criticism-of-communism-is-misogyny/ ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 23 Mai - 21:02, édité 3 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5777
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 26 Jan - 11:52

    Le rousseauisme et la déresponsabilisation ontologique de l'homme:
    "J'ai montré que tous les vices qu'on impute au cœur de l'homme ne lui sont pas naturels: j'ai dit la manière dont il naissent, j'en ai, pour ainsi dire, suivi la généalogie et j'en fait voir comment, par l'altération successive de leur bonté originelle, les hommes deviennent enfin ce qu'ils sont."
    -Rousseau, Lettre à Monseigneur de Beaumont.

    La théologie se survit dans le temps cyclique selon Spengler:
    "Il y a un objectif auquel tend tout ce qui arrive, un être qui veut remplir sa vocation."
    -Oswald Spengler, Le Déclin de l'Occident.

    Et son sous-nietzschéisme:
    "Le règne du sang est réel, tandis que la pensée ne règne que dans "le monde des idées"."

    "Le cosmos végétal, l'être de destin, le sang, la race possèdent l'autorité ancienne et la conservent: ils sont la vie."

    "La guerre est créatrice de toutes les grandes choses."

    "Le capitalisme libéral repose sur un modèle anthropologique, qui est celui de l’Homo œconomicus, un être producteur et consommateur, égoïste et calculateur, censé toujours chercher à maximiser rationnellement son utilité, c’est-à-dire son meilleur intérêt matériel et son profit privé, et sur un principe ontologique qui est celui de l’illimitation, c’est-à-dire du « toujours plus » (toujours plus d’échanges, toujours plus de marché, de profits, etc.). Cette propension intrinsèque à la démesure le conduit à considérer tout ce qui peut entraver l’extension indéfinie du marché, la libre circulation des hommes ou la marchandisation des biens comme autant d’obstacles à supprimer, qu’il s’agisse de la décision politique, de la frontière territoriale, du jugement moral incitant à la mesure ou de la tradition qui rend sceptique vis-à-vis de la nouveauté."
    -Alain de Benoist, Il faut être d’une naïveté confondante pour voir dans le système capitaliste un système conservateur ! (cf: http://www.bvoltaire.fr/alaindebenoist/il-faut-etre-dune-naivete-confondante-pour-tenir-le-systeme-capitaliste-pour-conservateur,165848 ).

    "être ultralibéral, c'est détruire la Nation, pour laisser sans défense les travailleurs de notre pays face à la mondialisation et aux délocalisations."
    -Jean-Marie Le Pen (source: https://www.youtube.com/watch?v=GHKfFC3tgGQ ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 11 Juil - 13:03, édité 6 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


    Contenu sponsorisé

    Best-of de la connerie universelle - Page 6 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Contenu sponsorisé

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Lun 19 Aoû - 14:01