L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

-44%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + Adaptateur SD, A1
17.29 € 30.99 €
Voir le deal

    Best-of de la connerie universelle

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 13 Juil - 15:07

    "Que les pauvres aient le sentiment de leur impuissance, voilà une condition première de la paix sociale."
    -Maurice Barrès, Les Déracinés, 1897.

    "Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose. C'est peut-être vrai qu'il n'y a pas plus d'étrangers qu'avant la guerre, mais ce n'est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d'avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d'avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d'or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! [applaudissements nourris] Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur [rires nourris], eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n'est pas être raciste que de dire cela. Nous n'avons plus les moyens d'honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s'impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s'il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d'une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu'ils ne paient pas d'impôt ! [...] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu'il y a un problème de l'immigration, et que si l'on ne le traite pas­ et, les socialistes étant ce qu'ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l'opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes."
    -Jacques Chirac, Discours d'Orléans, 19 juin 1991 (cf: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_bruit_et_l%27odeur_(discours_de_Jacques_Chirac) ).

    « Le libéralisme, ce serait aussi désastreux que le communisme »
    -Jacques Chirac, Le Figaro, 16/03/05.

    « Tout ennemi de la liberté individuelle peut devenir un allié objectif. Je n’ai qu’un ennemi : le libertaire, le libéral. »
    -Michel Houellebecq , entretien d’août 1998 au magazine « Les Inrockuptibles ».

    "La Banque centrale européenne doit non seulement diminuer ses taux d’intérêt, mais faire baisser l’euro et avoir une politique beaucoup plus accommodante de quantitative easing (rachat de titres de dettes publiques)."
    -Nicolas Baverez, intervention au colloque "A demain la République?" de la fondation Res Publica, 10 octobre 2011.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 9 Déc - 15:59, édité 4 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 18 Juil - 15:31

    "Puisqu’après tant de malheurs dans sa guerre contre l’ennemi étranger la France s’est trouvée réduite encore à se reconquérir elle-même, à reconquérir Paris sur la plus criminelle des factions, elle a du moins aujourd’hui cette dernière et rassurante victoire. Elle a brisé la tyrannie des malfaiteurs subalternes, elle a dompté le monstre. C’est la victoire du droit, de la civilisation et du patriotisme ; mais cette victoire, la plus sombre de toutes les victoires des guerres civiles, de quels combats, de quelles anxiétés déchirantes, de quels sacrifices n’a-t-il pas fallu la payer ! Jamais, non jamais depuis que des êtres humains vivent en société, une catastrophe semblable n’aura retenti dans le monde ; jamais le délire d’Érostrates de ruisseau enrégimentés par le crime n’aura été poussé à ce degré de sinistre sauvagerie. Ils ont commencé par l’assassinat au 18 mars, ils ont régné par la terreur et la dilapidation ; pendant deux mois, ils ont fait de Paris le rendez-vous de toutes les perversités faméliques, de toutes les infamies, de tous les aventuriers de l’Europe accourus à la curée : ils se croyaient presque immortels dans leur domination de hasard ! Quand ils se sont sentis menacés, ils ont fini par l’incendie de la grande ville. Ce que l’imagination la plus violente, la plus insensée n’aurait pu ou n’aurait voulu prévoir, ils l’ont réalisé comme une œuvre digne d’eux en s’enfuyant devant nos soldats."
    -Charles Buloz, Chronique de la quinzaine, parue dans la Revue des Deux Mondes (31 mai 1871).

    "Oui, c’est sûr, l’Europe nous coûte plus qu’elle ne nous rapporte, en tout cas financièrement parlant. Au-delà de l’aspect financier il y à un point qui est rarement abordé c’est ce que nous apporte l’Europe en matière de garde-fou politique et monétaire.

    Comme vous l’avez souvent signalé, notre pays est gouverné d’un côté par des politiques irresponsables qui gaspillent l’argent public sans compter, par pure démagogie, idéologie ou pour eux-mêmes, et de l’autre par des syndicats qui ne rêvent que d’instaurer une politique soviétique dans laquelle la nomenklatura serait bien sûr eux-mêmes.

    Le seul frein à cette gabegie s’appelle aujourd’hui l’Europe qui, heureusement est constitué de pays qui savent mieux gérer que nous et pour lesquels la référence idéologique est plus le pragmatisme que le marxisme.

    Il y a fort à parier que sans Europe, certes, nous aurions économisé les 7 milliards d’euros dont vous parlez, mais nous en aurions gaspillés bien plus puisqu’il n’y aurait plus eu aucun garde-fou. Le franc serait aujourd’hui dans un état lamentable et la crise serait bien plus grave encore.

    Pour moi, ces 7 milliards, c’est le prix à payer pour mettre notre pays sous surveillance et éviter sa faillite pure et simple. Il en a malheureusement bien besoin
    ."
    -LEFEBVRE, le 30/06/08 (cf: http://www.contribuables.org/2008/06/ce-que-nous-coute-l-europe/ ).

    "Si l'État juste doit s'interdire par principe d'intervenir dans ces domaines, comment est-il encore possible d'espérer introduire dans la vie quotidienne des individus cette droiture morale et cet esprit de solidarité dont, par ailleurs, Bastiat prétend reconnaître qu'il est la condition de toute société véritablement humaine ? Qu'est ce qui autorise, en somme, un libéral politique à croire que les hommes feront d'eux-mêmes les choix souhaitables et qu'ils ne préféreront pas plutôt adopter un comportement égoïste, voire décider cyniquement de se comporter en « démons » ?"
    -Jean-Claude Michéa, L'Empire du moindre mal. Essai sur la civilisation libérale (cf: https://www.senscritique.com/livre/L_empire_du_moindre_mal_essai_sur_la_civilisation_liberale/critique/22992266 )


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Lun 11 Fév - 16:11, édité 2 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 21 Juil - 17:04

    "Nous sommes « contraints physiquement et endoctrinés par l’évangile étatique » chaque jour de nos vies. Et c’est très heureux qu’il en soit ainsi. Autrement, nous serions encore réduits à nos comportements animaux. Pensez vous vraiment que l’obéissance aux commandements « tu ne tueras point » et « tu ne voleras point » est naturelle ? Bien sur que non : ce sont des siècles de « contrainte physique » et « d’endoctrinement étatique » qui ont accompli ce miracle et nous permet de vivre dans des sociétés où nous pouvons espérer des autres un niveau de respect minimal de nos vies et de nos biens."
    -"Descartes" (source: http://descartes.over-blog.fr/2014/07/faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais.html#comments ).

    "Ma conception de la Nation est fondée sur la notion de « solidarité inconditionnelle ». Un exemple de collectivité à « solidarité inconditionnelle » est la famille – ou d’une manière plus générale, le clan : dès votre naissance à votre mort, vous devez solidarité aux membres de votre famille et ceux-ci vous doivent la réciproque. Il vous pouvez compter sur elle sauf à vous mettre en dehors par un comportement si extrême, si odieux qu’il cause votre expulsion. Mais si la famille pratique la « solidarité inconditionnelle », cette solidarité se pratique entre des gens qui se connaissent. Est-il possible d’imaginer une collectivité dont les membres ne se connaissent pas, ne se connaîtront jamais ? La Nation est la plus grande collectivité répondant à cette question. Des français sont allés dans les tranchées y laisser leur vie pour que d’autres français – qu’ils n’ont jamais connu et n’avaient aucune chance de connaître personnellement – puissent vivre.

    C’est là que se trouve la différence fondamentale entre la Nation française et les « nations » inventées par les régionalistes. La première existe effectivement comme nation, et nous voyons cette « solidarité inconditionnelle » se manifester tous les jours. Pour ne donner qu’un exemple, vous noterez que c’est grâce aux impôts de tous les français que les corses payent l’électricité au même prix qu’en métropole – ils payerant cinq fois plus cher si on leur facturait le vrai prix de production. Mais pourriez-vous me donner un exemple de solidarité inconditionnelle à l’échelle des « nations » régionales ?
    "
    -"Descartes", 22/12/2015 (cf: http://descartes.over-blog.fr/2015/12/l-extreme-droite-a-bien-gagne-une-region.html ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Mer 30 Déc - 10:23, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 21 Juil - 17:40

    "L’Eglise qui proclame que tous les hommes sont frères, corrige l’interprétation erronée qu’on donne parfois à cette fraternité universelle. Elle déclare, en effet, que chacun doit aimer particulièrement ceux qui sont nés sur le même sol que lui, qui parlent la même langue, ont hérité des mêmes richesses historiques, artistiques, culturelles, qui constituent dans l’humanité cette communauté spéciale que nous appelons notre patrie, véritable mère, qui a contribué à former chacun de ses enfants. Elle a droit à un amour de préférence."
    -Cardinal Feltin, 20 avril 1956 (source: http://lacontrerevolution.wordpress.com/2014/07/12/doctrine-de-la-sainte-eglise-catholique-sur-le-patriotisme/ ).


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 23 Juil - 16:30

    « Je ne crois pas à la descendance de Victor Hugo. Il emportera le romantisme avec lui, comme une guenille de pauvre dans laquelle il s'est taillé un manteau royal. »
    -Émile Zola.

    "Un vieillard conformiste, révolutionnaire contre l'Empire, niaisement humanitaire, patriote sur ses vieux jours et en fait exclusivement bourgeois, qui a laissé en tout et pour tout une petite douzaine de poèmes à apprendre dans les lycées."
    -Antonin Artaud, à propos de Victor Hugo, août 1934.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 25 Avr - 13:18, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 23 Juil - 20:59

    « Il ne s'agit pas de savoir ce que tel ou tel prolétaire, ou même le prolétariat tout entier, se propose comme but momentanément. Il s'agit de savoir ce que le prolétariat est et ce qu'il doit faire historiquement, conformément à son être. Son but et son action historiques lui sont tracés, de manière tangible et irrévocable, dans sa propre situa­tion historique, comme dans toute l'organisation de la société actuelle. »
    -Marx & Engels, La Sainte Famille, 1845.


    "Nécessité de la révolution socialiste et de la dictature du prolétariat sous la direction du Parti communiste."
    -Pour la fidélité à l'idéal communiste, texte publié dans L'Humanité-Nouvelle, décembre 1965, alors organe mensuel de le Fédération des Cercles Marxistes-Léninistes.

    "[Les] partis marxistes-léninistes représentent la classe ouvrière."
    -WALDECK ROCHET, discours au 18ème Congrès du Parti communiste français (1967).

    "Là où, de Rousseau à Hegel, on a défini l'État comme un instrument d'émancipation (par rapport aux attaches communautaires et religieuses et aux aliénations sociales), il tend à se recentrer de nos jours sur le « régalien », lui-même réduit à la sécurité."
    -Michaël Foessel, Entretien avec Simon Blin, /www.nouveau-magazine-litteraire.com, 18/01/2018 (cf: https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/idees/liberte-pas-apanage-liberalisme ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Dim 25 Mar - 14:03, édité 1 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. »
    -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 14 Aoû - 22:06

    « L’Écriture vaut mieux que toutes les pensées de l’homme, que son sentiment et que son expérience. »
    -Luther.

    « Parce qu’il a tué plein d’anarchistes. »
    -Michel Houellebecq, justifiant sa pseudo-affection pour Staline.

    « Établir un contrôle technologique absolu de l’homme sur la nature, y compris sa nature biologique et son évolution. »
    -Michel Houellebecq, à propos de ce qu’il appelle « les plus nobles aspirations du projet occidental », c’est-à-dire le renforcement des moyens de la police.

    « Sauver l’art et la littérature des contraintes idéologico-politiques »
    -Le Monde, 11 novembre 1998.

    « La distraction sous toutes ses formes deviendra absolument vitale pour maintenir l’ordre social. »
    -Le Monde, 28 avril 1998.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 14 Aoû - 22:34

    « Si j’écrivais l’histoire, je ferais de la grande épopée de 1939-1945 quelque chose comme une révolution vaincue – ce qu’est la Commune de Paris pour les marxistes : une tentative maladroite, discutable, mais pleine de promesses… Hitler, dirais-je, commit encore l’erreur de raisonner comme un juif religieux et comme un jacobin allemand, mais ses adversaires, en fin de compte, étaient bien les nôtres, à savoir : la haute finance anglo-saxonne et la bureaucratie bolchevique. Et la Résistance était bien une cinquième colonne au service de l’ennemi, chargée de provoquer, en s’appuyant sur les éléments les plus réactionnaires, les plus nationalistes, l’escalade des atrocités. »
    -Pierre Gripari, Critique et autocritique, 1981, cité par E&R (cf: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Pierre-Gripari-vendeur-de-meche-5051.html#nb3 ).

    "Le libéral n'a que faire de la politique."
    -Christian Michel.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 25 Avr - 13:24, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 15 Aoû - 15:21

    "Tous les problèmes sociaux de l'histoire ne sont ainsi que les différents aspects du problème social éternel, qui les dépasse et les résume tous en dernière analyse : comment l'être humain peut-il trouver le bonheur, non seulement par le travail, mais encore dans le travail ?"

    "Le reproche que le marxisme élève contre le mode capitaliste de production se résume en cette formule : le capitalisme a séparé le producteur des moyens de production. Mais il s'est passé quelque chose de bien plus grave encore : le capitalisme a séparé le producteur de la production, l'ouvrier de l'œuvre. Il a créé ainsi un esprit de répugnance au travail, que des conditions de vie matérielle meilleures ont souvent contribué à rendre plus aigu au lieu de l'atténuer ; et ce n'est pas un simple déplacement de la propriété qui pourra guérir ce mal."

    "De même que le capitalisme a pu refouler le mobile du travail par devoir par le mobile du travail pour le gain, de même il est possible que le socialisme fonde un mode de production nouveau sur le mobile du travail par devoir au lieu du mobile de gain."
    -Henri de Man, Au-delà du marxisme (1926).
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 15 Aoû - 19:24

    « L’objet d’une politique sociale est de réduire l’écart entre les riches et les pauvres, c’est-à-dire d’élever le niveau de vie des pauvres à la fois en soi et par transfert à leur profit d’une partie des revenus des riches. »

    « Que tous [actionnaires et salariés] se sentent associés aux progrès, aux profits, aux difficultés aussi de l’entreprise »
    -Georges Pompidou, Le Nœud Gordien, 1974.

    "Tout le monde s’accorde sur le fait que la connaissance des phénomènes économiques est difficile sans la production d’un minimum de faits stylisés grâce à des méthodes qui vont de la statistique à l’expérimentation. Et il y a aussi un consensus parmi les scientifiques sur le fait que la mise en évidence de ces faits permet seulement de décrire, pas d’expliquer ce qui est observé (surtout dans les sciences sociales)."
    -Gilles Dufrénot (cf: https://www.lemonde.fr/idees/article/2016/09/26/la-science-economique-ne-peut-pas-produire-de-lois-universelles-parce-qu-elle-etudie-des-phenomenes-lies-aux-comportements-humains_5003244_3232.html )




    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 26 Mai - 8:05, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 17 Aoû - 22:43

    "En politique on ne doit pas se faire plaisir."
    -Jean-Marie Le Pen.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 19 Aoû - 17:06

    "Des bandes de banlieue qui rendraient tout le monde jaloux de leur solidarité » ou encore « Ces bandes qui fuient le travail, prennent le nom de leur quartier et affrontent la police sont les cauchemars du bon citoyen individualisé à la française : ils incarnent tout ce à quoi il a renoncé, toute la joie possible et à laquelle il n'accédera jamais."
    -L'Insurrection qui vient (2007)

    Celui-là il faut l'archiver pour la postérité tellement ça illustre à la fois la condescendance dédaigneuse des gauchistes culturels en général et le côté pathologique du féminisme radical qui essaye de construire une identité de groupe à base d'oppression imaginaire (violences économiques, lol) et de désignation d'un ennemi qui n'avait rien demandé (le "vs" du début du message manifeste cette attitude de manière flagrante.)

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Image.png.01fc3b3bb510f3999a6fe5bea384df79



    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Jeu 22 Nov - 10:39, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 20 Aoû - 13:05

    « On a du mal à croire que la ressource soit limité ».
    -David Poujadas, à propos de la surpêche (21 mai 2013).

    « The battle to feed all of humanity is over. In the 1970s hundreds of millions of people will starve to death in spite of any crash programs embarked upon now. At this late date nothing can prevent a substantial increase in the world death rate.»
    -Paul R. Ehrlich, The Population Bomb (1968).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 20 Juin - 21:41, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 23 Aoû - 14:48

    « Pour ce qu’en vertu du contrat, par lequel les citoyens se sont obligés l’un à l’autre d’obéir à l’État, c’est-à-dire à la souveraine puissance et de lui rendre obéissance générale [...], naît l’obligation particulière de garder toutes et chacune des lois civiles, que ce pacte comprend toutes ensemble. Il est manifeste que le sujet qui renonce à cette générale convention de l’obéissance renonce en même temps à toutes les lois de la société civile. Ce qui est crime d’autant plus énorme que quelque autre offense particulière (...). C’est là proprement le péché qu’on nomme crime de lèse-majesté, que je définis comme l’action ou le discours par lequel tel citoyen ou tel sujet déclare qu’il n’a plus la volonté d’obéir au prince ou à l’assemblée que l’État a élevée à la souveraineté, ou dont il lui a commis l’administration [...]. D’où je tire cette conséquence, que les rebelles, les traîtres et les autres convaincus de crime de lèse-majesté, ne sont pas punis par le droit civil, mais par le droit de nature, c’est-à-dire non en qualité de mauvais citoyens, mais comme ennemis de l’État et que la justice ne s’exerce pas contre eux par le droit de la souveraineté, mais par celui de la guerre. »

    « Dans l’état de nature, il ne faut pas mesurer le juste et l’injuste par les actions, mais par le dessein et la conscience de celui qui les pratique. »
    -Thomas Hobbes, Le Citoyen ou les fondements de la politique.

    « Quiconque attaque le droit social devient par ses forfaits rebelle et traître à la patrie, il cesse d’en être membre en violant sa loi et même il lui fait la guerre. Alors la conservation de l’État est incompatible avec la sienne, il faut que l’un des deux périsse et quand on fait mourir le coupable, c’est moins comme citoyen que comme ennemi. Les procédures, les jugements sont les preuves et la déclaration qu’il a rompu le pacte social et, par conséquent, qu’il n’est plus membre de l’État (...). Cet ennemi n’est plus personne morale et c’est donc le droit de la guerre que de tuer le vaincu. »
    -Rousseau, Le Contrat Social.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 25 Aoû - 10:21


    "Vous serez dès lors les complices obligés de toutes les grèves, de toutes les violences essayées envers les maîtres pour les contraindre à élever les salaires. Si le droit est un vrai droit, non une flatterie écrite dans une loi pour n'y plus penser ensuite, mais un droit sérieusement reconnu, et efficacement accordé, vous fournirez à tous les ouvriers un moyen de ruiner l'industrie par l'élévation factice des salaires."
    -Adolphe Tiers, à propos du droit de grève.

    "Il ne faut pas qu'après avoir vu la société opprimée jusqu'en 1789 par la domination des hautes classes, nous la voyions opprimée, à partir de 1848, par la domination contraire."
    -Adolphe Thiers, De la propriété
    .


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Jeu 26 Mar - 18:01, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 5 Sep - 14:11

    "Les Juifs sont nos maîtres – ici là-bas, en Russie, en Angleterre, en Amérique, partout !... Faites le clown, l'insurgé, l'intrépide, l'antibourgeois, l'enragé redresseur de torts... le Juif s'en fout ! Divertissements... Babillages ! Mais ne touchez pas à la question juive, ou bien il va vous en cuire...Raide comme une balle, on vous fera calancher d'une manière ou d'une autre... Le Juif est le roi de l'or de la Banque et de la Justice... Par homme de paille ou carrément. II possède tout... Presse... Théâtre... Radio... Chambre... Sénat... Police... ici ou là-bas... Les grands découvreurs de la tyrannie bolchévique poussent mille cris d'orfraies... ça s'entend. Ils se frappent au sang la poitrine, et cependant jamais, jamais ne décèlent la pullulation des yites, ne remontent au complot mondial... Etrange cécité..."

    "La démocratie partout et toujours, n'est jamais que le paravent de la dictature juive."

    "Ils les connaissent eux, dans les coins, les secrets de l'opinion publique, les youtres qui dirigent l'Univers, ils ont toutes les ficelles en mains. Propagande, or, publicité, radio, presse, " petites enveloppes ", cinéma. D'Hollywood la juive à Moscou la youtre, même boutique, même téléphone, mêmes agences, mêmes youtres aux écoutes, à la caisse, aux affaires, et puis, en bas, rampant au sol, la même masse, plastique, imbécile, l'aryenne étendue de brutes bornées, crédules divisées, devant, derrière, autour, partout... L'immensité des viandes saoules, la moquette universelle râleuse et grouillante pour pieds juifs."

    "Les Juifs ne montrent pas leurs chefs... Ils tissent leur trame dans l'ombre... Ils n'exhibent que leurs pantins... leurs amuseurs, leurs "vedettes "..."

    "Le Juif peut faire le désert autour de n'importe quel business, banque, industrie, théâtre ou journal... Ford qui les a en horreur, il a fallu qu'il ferme sa gueule, pourtant bien puissante."

    "Les Juifs sont plutôt mal doués pour les arts, biologiquement, du fond même de leur nature."

    "Que veulent-ils les Juifs ? par derrière leur baragouin socialistico-communiste ? Leur carnaval démagogique ? Toute cette escroquerie infernale ? que veulent-ils ? Qu'on aille se faire buter pour eux, que ce soit nous qu'on reprenne leurs crosses, qu'on aille, nous, faire les guignols devant les mitrailleuses d'Hitler. Pas autre chose!"

    "Depuis l'affaire Dreyfus la cause est enterrée, la France appartient aux Juifs, corps, biens et âmes, aux Juifs internationaux. Ils le sont tous."

    "Nous sommes en plein fascisme juif."

    "Toutes les décadences, toutes les époques pourries, foisonnent de Juifs, de critiques et d'homosexuels."

    "Le Juif tient tous les gouvernements."

    "L'infériorité biologique du nègre ou du demi-nègre dans nos climats est évidente."

    "M. Léon Blum, raciste implacable, pacifiste très sanguinaire, ne pense lui aussi qu'à notre mort, et ne s'en cache pas."

    "Savez-vous que toutes les guerres, et pas seulement la dernière, sont préméditées par les Juifs, réglées par eux longtemps d'avance, comme papier à musique ?"

    "Le protestantisme n'est qu'une chapelle de la plus grande juiverie."

    "Toute notre presse (droite ou gauche) ne sert en définitive qu'à la défense des intérêts juifs, à la manœuvre des grands desseins juifs."

    "Le fameux "Protocole des Sages de Sion", n'est pas autre chose qu'une vaticination de ce genre, une de ces hystéries divinisantes juives, dont on se gausse à première lecture, tellement à première vue elles relèvent par le ton, le fond, le style du tétanisme, de la fumisterie d'Asile, des farces de P. G. des écrits de "camisole", de l'insanité, de la furie vicieuse, trompeusement cohérente par hasard... et puis... et puis l'on découvre à l'usage... avec le temps... qu'elles furent parfaitement raisonnables... que de tels frénétiques, fanatiques abracadabrants fantasmes, correspondent très exactement à l'évolution des choses..."
    -Louis-Ferdinand Céline, Bagatelles pour un massacre (1937).

    "Le Juif est la plaie de l'Humanité, l'ennemi de toutes les nations."
    -Charles Fourier, cité dans Bagatelles pour un massacre.

    "Considérés comme nation, les Juifs sont par excellence les exploiteurs du travail des autres hommes."
    -Bakounine, cité dans Bagatelles pour un massacre.

    "Les cadeaux des Juifs sont des Pestes. "
    -Tridon, Membre de la Commune de Paris, cité dans Bagatelles pour un massacre.

    "Le Mensonge n'est pas seulement un moyen qu'il est permis d'employer, mais c'est le moyen le plus éprouvé de la lutte bolchévique."
    -Lénine.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 6 Sep - 14:47, édité 9 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 5 Sep - 14:25

    "Les calamités qui se sont récemment abattues sur mon pays [...] n'ont pas ébréché la confiance des travailleurs et paysans russes envers leur gouvernement. Il n'y a eu aucune révolte ou manifestation d'hostilité populaire."
    -Maxim Litvinov, La Révolution Bolchévique.

    "Le Parti Bolchévik est la seule organisation social-démocrate du prolétariat, et se tenir en dehors de lui signifie ce tenir en dehors de la lutte révolutionnaire prolétarienne."

    "Il faut le dire clairement, nous représentons la terreur organisée."

    "[La Terreur Rouge] implique d'effrayer, d'arrêter et d'exterminer les ennemis de la révolution sur la base de leur affiliation de classe ou de leur rôle antérieur à la révolution."
    -Felix Dzerzhinsky, fondateur de la Tcheka.

    "C'est ma croyance superstitieuse que si la Dictature du Prolétariat finit par succomber, c'est qu'elle n'aura pas versé assez de sang."
    -Béla Kun.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Sam 6 Sep - 18:29, édité 2 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 6 Sep - 15:54

    "Les prétendues « chambres à gaz » et le prétendu « génocide » sont un seul et même mensonge. [...] Ce mensonge, qui est d'origine essentiellement sioniste, a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont l'État d'Israël est le principal bénéficiaire."
    -Robert Faurisson.

    "L'islam est un cancer. Tout médecin vous dira que le traitement est essentiellement chirurgical : il faut enlever la tumeur, sinon elle métastase. Il faut donc virer les musulmans."
    -Pochtron, 02/12/2011 (cf: http://www.postedeveille.ca/2011/11/l-islam-est-la-tromperie-la-plus-reussie-de-l-histoire-de-l-humanite.html ).


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Dim 20 Déc - 11:35, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 6 Sep - 16:53

    « La bataille pour le “oui” sera dans ces conditions évidemment la grande bataille pour la liberté de notre continent, et je l'espère la grande défaite de tous ces altermondialistes qui ont tout à la fois la candeur et l'impudence de se déclarer “antilibéraux”, disons simplement ennemis de la liberté. »
    -Alexandre Adler, à propos du référendum de 2005 sur la constitution européenne, Le Figaro, 20 octobre 2004.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 7 Sep - 21:46

    « Si jamais nous prenons le pouvoir, voici ce qui se passera : à six heures, suppression de la presse socialiste ; à sept heures, la franc-maçonnerie est interdite. À huit heures, on fusille Blum. »
    -Jean-Pierre Maxence, journaliste français d'extrême-droite, lors d'un meeting en 1936.

    « Pliez les réverbères comme des fétus de pailles
    Faites valser les kiosques les bancs les fontaines Wallace
    Descendez les flics
    Camarades
    descendez les flics […]
    Un jour tu feras sauter l’Arc de triomphe
    Prolétariat connais ta force
    connais ta force et déchaîne-la […]
    Feu sur Léon Blum
    Feu sur Boncour Frossard Déat
    Feu sur les ours savants de la social-démocratie
    Feu feu j’entends passer
    la mort qui se jette sur Garchery
    Feu vous dis-je
    Sous la conduite du parti communiste
    SFIC
    »
    -Louis Aragon.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Ven 2 Jan - 23:18, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 8 Sep - 11:43

    « La conscience de classe est l' « éthique » du prolétariat, l'unité de sa théorie et de sa praxis est le point où la nécessité économique de sa lutte émancipatrice se transforme dialectiquement en liberté. »
    -Georg Lukács, Histoire et conscience de classe.

    « La réglementation consciente, organisée, de l'ordre économique, ne peut être réalisée que consciemment, et l'organe de cette réalisation, c'est justement l'État prolétarien, le système soviétique. Les soviets sont donc en fait « une anticipation sur la situation juridique » d'une phase ultérieure de la répartition des classes… »

    « La nature et la mesure de la « liberté » dépendront, dans la période de la dictature, de l'état de la lutte des classes, de la puissance de l'ennemi, de l'intensité de la menace pesant sur la dictature, des revendications des couches à gagner, de la maturité des couches alliées et de celles influencées par le prolétariat. La liberté (pas plus que par exemple la socialisation) ne peut représenter une valeur en soi. Elle doit servir le règne du prolétariat, et non l'inverse. »
    -Gyorgy Lukàcs.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 9 Sep - 20:10

    "Dernier rejeton de la philosophie hégélienne, Stirner avait retourné sa veste pour vanter les mérites de la concurrence capitaliste."
    -Franz Mehring, Karl Marx, histoire de sa vie.


    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Dim 25 Mar - 14:15, édité 1 fois
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 10 Sep - 21:09

    La logique du pire:

    "Le 9 février 1848, Marx prononça un discours sur le libre-échange devant la société démocratique. [...] Marx montrait bien que le libre-échange favorisait le capital au détriment des ouvriers et répondait bien aux principes fondamentaux de l'économie bourgeoise. Le libre-échange, c'était la libre circulation du capital, lequel renverse les barrières nationales contraignantes pour lui, lui permettant ainsi de libérer ses potentialités. Le libre-échange désintégrait les anciennes nationalités et aiguisait l'antagonisme entre ouvriers et bourgeoisie. Ce faisant, il hâtait la révolution sociale: c'est en ce sens que Marx se prononçait pour le système du libre-échange."
    -Franz Mehring, Karl Marx, histoire de sa vie.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 11 Sep - 20:34

    "On peut dire que la volonté des masses laborieuses du monde civilisé, sans cesse tendue par le cours des événements, est infiniment plus révolutionnaire que leur conscience encore influencée par les préjugés parlementaires et par les théories conciliatrices."
    -Trotsky, Terrorisme et communisme (1920).

    "Nous ne pouvons sauvegarder la révolution qu'en exerçant le terrorisme le plus résolu contre ces peuples slaves. Nous savons maintenant où sont concentrés les ennemis de la révolution: en Russie et dans les pays slaves d'Autriche, et aucune tirade, aucun appel à un vague avenir démocratique de ces pays ne nous retiendra de traiter nos ennemis comme des ennemis."
    -Friedrich Engels, Le Panslavisme démocratique.
    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 7445
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 21 Sep - 22:25

    "L'idée de progrès ne fait plus recette, c'est un fait. Les politiques, ou plutôt les acteurs de ce « pouvoir » qui n'est pas nécessairement politique, ont tiré depuis longtemps les leçons de cette désaffection et les économistes de service ont rebaptisé « croissance » le progrès en lui enlevant tout contenu éthique.

    Mais qu'y a-t-il de plus absurde qu'une croissance illimité dans un monde limité ?

    Par ailleurs, on continue à entendre ce mot progrès comme référence vide dans une philosophie de bazar, celle des discours de la planète médiatique, en particulier dans le domaine techno-scientifique où survit cet aphorisme archaïque : « On n'arrête pas le progrès ! ». Même si l'on sait que cette direction nous amène dans une voie sans issue !

    Ainsi, personne ne prend au sérieux les platitudes progressistes, mais la confiance et même l'arrogance – à propos de l'énergie, des Organismes génétiquement modifiés (OGM) 2 ou du nucléaire entre autres – des économistes, scientifiques et ingénieurs – si cette distinction a encore un sens – restent toujours aussi fortes.
    "
    -Alain Gras (cf: https://sciences-critiques.fr/quest-ce-que-le-progres-technique/ ).



    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Mer 21 Mar - 10:00, édité 1 fois

    Contenu sponsorisé

    Best-of de la connerie universelle - Page 4 Empty Re: Best-of de la connerie universelle

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 25 Nov - 5:49