L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

    Jacques Rougerie, Paris libre 1871

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 10763
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Jacques Rougerie, Paris libre 1871 Empty Jacques Rougerie, Paris libre 1871

    Message par Johnathan R. Razorback Sam 30 Avr - 15:19

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Rougerie_(historien)

    "Tout Paris était loin d'être "rouge", je ne le soulignais pas suffisamment. Le nombre d'abstentions (52%) aux élections du 26 mars était pourtant déjà significatif. Il y avait les "pâles", les indécis, les indifférents, les "sans-avis", difficiles à étudier parce que silencieux, mais dont le nombre alla sûrement croissant à mesure que l'aventure communale se révélait impossible." (p.I)

    "[Robert Tombs] montre fort bien [...] que les massacres ne sont pas imputables à la férocité souvent invoquée de soldats paysans, solidement dopés à l'alcool et détestant ataviquement la ville, mais que la responsabilité en revient à des chefs militaires qui voient dans Paris insurgé le repaire des "classes dangereuses" qu'il faut radicalement purger."

    "C'était le soulèvement patriotique d'un peuple de travailleurs, d'un Paris alors fondamentalement républicain." (p.VI)

    "Il est surprenant de voir combien les historiens ont négligé cette tradition républicaine "communale-cantonale" qu'on pourrait faire aussi bien remonter à la constitution jacobine de 1793, la reléguant au rang d'utopie [...] Rien de plus agaçant d'ailleurs pour l'historien que d'entendre constamment [...] confondre vulgairement jacobinisme et centralisation, quand chacun devrait savoir que celle-ci est d'abord bonapartiste. Qu'on relise enfin le texte constitutionnel de l'an I, ou le discours de Robespierre du 11 mai 1793: "Fuyez la manie ancienne des gouvernements de vouloir trop gouverner. Laissez aux communes, laissez aux familles, laissez aux individus [...] le soin de diriger leurs propres affaires et tout ce qui ne tient point essentiellement à l'administration générale de la République."

    "On en revient aux sources, à la démocratie que nous nommons assez mal "directe", qu'avaient revendiquée et pratiquée non seulement les sans-culottes, mais aussi bien les bourgeois des districts parisiens de 1790." (p.XI)
    -Jacques Rougerie, préface à la réédition de 2004 à la réédition de Paris libre 1871, Seuil, 2004 (1971 pour la première édition), 289 pages.

    "Sur les 1 799 980 habitants qu'on dénombre en 1866, 57% vivent du travail industriel, 12% du travail commercial..." (p.9)

    "934 575 Parisiens vivent d'un salaire, plus 114 074 domestiques et 45 106 concierges: plus de 60% de la population." (p.10)
    -Jacques Rougerie, Paris libre 1871, Seuil, 2004 (1971 pour la première édition), 289 pages.




    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Jeu 26 Mai - 21:06