L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

    Gianfranco Rebucini, Marxisme queer : approches matérialistes des identités sexuelles

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 13062
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Gianfranco Rebucini, Marxisme queer : approches matérialistes des identités sexuelles Empty Gianfranco Rebucini, Marxisme queer : approches matérialistes des identités sexuelles

    Message par Johnathan R. Razorback Mer 29 Juin - 8:59

    "Dans ses travaux suivants, Butler ne développera finalement pas les liens entre les sexualités et les rapports de production capitalistes." (p.215)

    "Dans le sillage de Bulter, [Elsa] Dorlin introduit [...] une conception du matérialisme différente de celle du marxisme. La matérialité dont parle Dorlin n'est pas une matérialité économique, des rapports de classe, mais une matérialité phénoménologique [...] Ce type de conception explique la production de corps matériels à partir et dans les relations de pouvoir qui informent les sexualités. Il s'agit d'une matérialité et d'un matérialisme de la subjectivité plutôt que des rapports sociaux." (p.216)
    -Gianfranco Rebucini, "Marxisme queer : approches matérialistes des identités sexuelles", in Maxime Cervulle, Nelly Quemener et Florian Vörös (dir.) Matérialismes, culture et communication, Tome 2 : Cultural Studies, théories féministes et décoloniales, 2016: https://www.academia.edu/30890617/Marxisme_queer_approches_mat%C3%A9rialistes_des_identit%C3%A9s_sexuelles#:~:text=Comme%20la%20philosophe%20fran%C3%A7aise%20l%E2%80%99affirme%2C%20%C2%AB%20une%20partie,par%20la%20domination%20%C2%BB%20%28Dorlin%2C%202007%20%3A%2058%29.




    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Lun 6 Fév - 7:09