L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike Jordan Air 200E
67.47 € 134.99 €
Voir le deal

    Alain Laurent, Du libéralisme en gauchisme culturel: histoire d’une dérive + Pourquoi Revel ? + Éloge de l’individualisme libéral

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 11472
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Alain Laurent, Du libéralisme en gauchisme culturel: histoire d’une dérive + Pourquoi Revel ? + Éloge de l’individualisme libéral  Empty Alain Laurent, Du libéralisme en gauchisme culturel: histoire d’une dérive + Pourquoi Revel ? + Éloge de l’individualisme libéral

    Message par Johnathan R. Razorback Dim 2 Avr - 11:23

    http://www.causeur.fr/liberalisme-multiculturalisme-gauchisme-macron-43208.html

    "Il se pourrait que ceux qui ont le mieux compris ce qui est à l’œuvre dans nos sociétés libérales, ne soient ni les économistes ni les sociologues, mais des écrivains et parfois des philosophes, comme ceux qu’on a raillés comme les nouveaux réactionnaires : Houellebecq, Philippe Murray, Alain Finkelkraut… Leur diagnostic remet en question ce que nous pouvons penser ici. La festivisation généralisée, la rave party formerait l’idéal social nouveau. Il y a une volonté de s’éclater, de manière tout à fait insouciante, alliée à l’invasion d’un certain humanisme compassionnel, d’une tendance à recourir au maternage. Tout en voulant faire sans arrêt la fête, on ne parle que de travail interminable de deuil, de victimisme. Est-ce que cela ne sape pas le terrain moral qui est sans doute une condition indispensable à une prise de décision lucide quant au recours à une force armée ? Les libéraux, submergés par ces tendances au mollissement de nos sociétés, à la féminisation des valeurs de la société, peuvent-ils encore parvenir à un consensus, voire même à une volonté de recourir à l’usage de la force ?"
    -Alain Laurent, Intervention au colloque "Les idées libérales vont-elles transformer les doctrines militaires et les armées ?", organisé par La Fondation pour la Recherche Stratégique et Le Laboratoire d’Économie Publique (Université Panthéon-Assas), Le jeudi 30 janvier 2003 (amphi Suffren du CESM – Ecole militaire).

    https://www.institutcoppet.org/2014/03/06/pourquoi-revel-par-alain-laurent

    https://www.contrepoints.org/2020/04/15/369084-eloge-de-lindividualisme-liberal



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Ven 7 Oct - 13:07