L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

    La fille aux cheveux noirs

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 9927
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    La fille aux cheveux noirs Empty La fille aux cheveux noirs

    Message par Johnathan R. Razorback Mer 30 Déc - 22:27

    http://autourdelafessee.over-blog.com/article-20462537.html

    http://autourdelafessee.over-blog.com/article-20906465.html

    http://autourdelafessee.over-blog.com/article-23198574.html

    http://autourdelafessee.over-blog.com/article-25095956.html

    "Une femme ne devient pas un objet par ses vêtements, ni par ses allures, mais par son état d’esprit."

    "Il n’y a aucune retenue, aucune pudeur, aucune honte quand les sensations deviennent trop fortes."

    "Je suis en train de me réconcilier avec les hommes. Il ne faut pas les voir comme une espèce, mais comme des singularités. Sinon ce serait du racisme envers eux, pur et dur.

    Je constate sur le visage et le corps de Chloé le spectacle que j’ai dû produire quand je la léchais pour la supplier d'un apaisement. Il y a une telle soumission dans son regard que je me sens si grande, si importante, si sollicitée et vénérée, adorée comme une idole, une déesse. Un être humain tout nu devant moi, sous l’emprise de l’extase, sans défense et sans retenue et qui attend le septième ciel que moi seule je peux lui accorder ou refuser. Je tends ma main vers Chloé. Elle la lèche avec délectations. Je lui présente mes pieds ; sa langue est ardente. C’est ça la toute-puissante et elle est réelle
    ."

    "Ce qui dors en chacun de nous, en chacun à sa manière : une punition que l’on croit avoir mérité parce qu’on se sent coupable de quelque chose. Une punition qu’on aimerait donner à quelqu'un qui ne se comporte pas tel qu’on le souhaite. Un rêve de pouvoir en imposant notre volonté à une autre personne. Désir de dominer, de se faire respecter, de soumettre à nos fantasmes."

    "Chaque fois et pour chaque chose qui nous procure des sensations agréables on essaye de nous fixer des limites. Quel dommage pour ceux qui l’acceptent."

    "La première chose que l’enfant apprend, c’est la dépendance aux autres et leur échelle de valeurs. L’adolescence est un processus autant plus douloureux et difficile parce qu’il nécessite obligatoirement un conflit avec la génération précédente contre laquelle il faut s’affirmer par sa propre personnalité, encore fragile et en cours de construction. L’indépendance n’est jamais un cadeau qui tombe du ciel, mais le résultat d’une évolution permanente et bien voulue. Il faut du courage et de la persévérance."

    "Les forces déchaînées sont extrêmement puissantes. D’abord je dois apprendre à les connaître, de me familiariser avec, de viser un but, sinon ce serait la catastrophe."

    "On devient jaloux quand on développe des sentiments trop forts à l’égard d’une autre personne, quand on est tributaire d’elle, quand on s’imagine que l’on à tout à perdre en ne voyant plus cet être."

    "Ne te fie pas trop aux apparences. Aucun être n’est constamment fort. Chacun a ses moments de faiblesse."

    "Le narcissisme est indispensable pour se construire une nouvelle personnalité. Avant de pouvoir aimer quelqu’un il faut s’aimer soi-même. Une fois le voyage au pays de la séduction engagé, tu verra que le narcissisme s’estompera naturellement et progressivement. Plus que tu sera aimée par les autres, moins tu en auras besoin."

    "Dans la séduction je maîtrise mon monde, c’est moi qui crée les liens et qui détermine leur degré et profondeur."

    "L’amour : S’aider mutuellement à accéder à la satisfaction des sens et au partage des sentiments et des valeurs."
    -isabelle183, La fille aux cheveux noirs, février 2006.

    http://autourdelafessee.over-blog.com/article-20708900.html



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Mer 8 Déc - 10:36