L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

    Thomas Baldwin, « Moore's rejection of ethical naturalism »

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 9917
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Thomas Baldwin, « Moore's rejection of ethical naturalism » Empty Thomas Baldwin, « Moore's rejection of ethical naturalism »

    Message par Johnathan R. Razorback Sam 21 Avr - 18:54

    https://www.cairn.info/revue-de-metaphysique-et-de-morale-2006-3-page-291.htm

    « Beaucoup de ceux qui ont été impressionnés par les critiques de Moore concernant le naturalisme moral et par ses arguments en faveur de la "non-analysabilité" de la bonté sont passés à une position non cognitiviste en ce qui concerne l'éthique ; l'intuitionnisme de Moore leur a semblé n'être qu'une expression de foi de sa part dans la possibilité d'un savoir moral, mais une possibilité qui a été minée par ses propres arguments. À cet égard, l'éthique de Moore a donc été, en fait, sapée de l'intérieur, et le mouvement émotiviste, ainsi que ses successeurs de plus en plus sophistiqués, font partie de l'héritage historique de l'anti-naturalisme de Moore. »



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Ven 3 Déc - 13:26