L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

    Renaud Garcia, Nature humaine et anarchie : la pensée de Pierre Kropotkine

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 9927
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Renaud Garcia, Nature humaine et anarchie : la pensée de Pierre Kropotkine Empty Renaud Garcia, Nature humaine et anarchie : la pensée de Pierre Kropotkine

    Message par Johnathan R. Razorback Lun 15 Oct - 16:35

    https://tel.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/776417/filename/GARCIA_Renaud_2012_These.pdf

    "La nature humaine, expression de cette catégorie plus large que serait la "nature", s'y trouve critiquée comme une notion à l'extension démesurée, servant à justifier tout et son contraire en apposant à chaque décision morale, à chaque choix politique, à chaque conduite ordinaire des hommes, le sceau ruineux de la nécessité: "c'est dans la nature humaine".
    Qu'entendre par
    antinaturalisme ? De manière générale, le terme recouvrirait toute position qui considère que la nature, prétendument extérieure au champ de l'artifice humain, n'est en fait rien en dehors de ce que notre langage, nos représentations et nos pratiques permettent d'en dire et d'en faire." (p.10-11)

    "La pensée de Kropotkine peut [...] clairement être considérée comme un naturalisme, que nous caractériserons par trois traits, en lui ajoutant le qualificatif critique: 1) la position de principe selon laquelle l'homme n'est pas un "empire dans un empire" (pour paraphraser Spinoza) mais s'inscrit dans la continuité de l'évolution naturelle ; 2) l'idée selon laquelle cet héritage naturel se manifeste sous la forme de besoins et de capacités intrinsèques qui appellent leur développement et leur satisfaction dans un cadre culturel et social approprié ; 3) la proposition conséquence selon laquelle la nature humaine ainsi considérée constitue une instance critique pour juger la société présente et orienter la vision d'une société future meilleure.
    D'un point de vue strictement foucaldien, il semble clair qu'une pensée comme celle de Kropotkine devrait être tenue pour dépassée et non critique. C'est en outre le verdict que prononcent sur elle tout un pan des théories anarchistes contemporaines, qui ont intégré à leur discours critique les modèles de Foucault et des penseurs "post-modernes" (selon l'expression popularisée par Lyotard) français, afin de promouvoir ce que Vivien Garcia a englobé sous la dénomination "post-anarchisme" [...] C'est à la prégnance de ces théories que souhaite se confronter le présent travail
    ." (pp.13-14)
    -Renaud Garcia. Nature humaine et anarchie: la pensée de Pierre Kropotkine. Philosophie. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2012. Français. <NNT: 2012ENSL0778>. <tel-00776417>



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Mer 8 Déc - 9:57