L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

    Dorothea Weltecke, « L’athéisme et le doute au Moyen Âge : un problème controversé »

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 10763
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Dorothea Weltecke, « L’athéisme et le doute au Moyen Âge : un problème controversé » Empty Dorothea Weltecke, « L’athéisme et le doute au Moyen Âge : un problème controversé »

    Message par Johnathan R. Razorback Ven 23 Avr - 9:48

    "Peter de Cornwall, le prieur de Holy Trinity à Aldgate, a rédigé son Liber revelationum autour de l’an 1200. Il justifiait son ouvrage par l’intention d’aider les gens en proie à des doutes quant à l’existence de Dieu. Il expliquait que la plupart des hommes ne croient plus aux idoles et savent qu’il n’y a qu’un Dieu. Il ajoutait cependant que beaucoup de gens pensent qu’il n’y a pas de Dieu, que le monde est éternel et que le cours du monde est déterminé par le hasard et non par la providence de Dieu. Selon lui, beaucoup d’hommes croient qu’il n’y a ni anges ni démons, ni rien de spirituel et d’invisible. Peter considérait ces idées comme une ignorance infantile des origines de la vie humaine. Il expliquait avoir compilé les visions qui composent son ouvrage pour instruire les gens simples."
    -Dorothea Weltecke, « L’athéisme et le doute au Moyen Âge : un problème controversé », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 3 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 23 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/rhr/8409 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rhr.8409



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Jeu 26 Mai - 21:09