L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

    Jean Elleinstein, Staline

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 10763
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Jean Elleinstein, Staline Empty Jean Elleinstein, Staline

    Message par Johnathan R. Razorback Sam 8 Mai - 19:01

    "On en sait plus sur César, Louis XIV et même Hitler que sur Joseph Djougachvili." (p.9)

    "Dans le monde entier, hommes d'Etat, journalistes et spécialistes se posent la question de savoir qui va succéder à Lénine. L'Humanité du 26 janvier 1924 rappelle la composition du Politburo. Il compte six titulaires et L'Humanité en donne la liste dans l'ordre suivant: Trotzki, Zinoviev, Kamenev, Staline, Rykov, Tomski.
    Seize ans plus tard, il ne restera plus qu'un seul survivant: Staline. Zinoviev, Kamenev et Rykov seront exécutés au terme de procès truqués et iniques. Trotzki sera assassiné sur ordre de Staline. Quant à Tomski, il se suicidera dans des conditions mystérieuses.
    La plupart des journaux parlent de Trotzki pour la succession, voire de Rykov, mais il en est peu qui évoquent le nom de Staline. Staline l'obscur, le terne, le silencieux, le tâcheron qui travaillait jusqu'alors dans l'ombre et le secret de l'appareil. Seul le
    New York Times Magazine du 3 février 1924 ne s'y trompe pas, qui présente en page 16, sous le titre "Les Héritiers de Lénine" (The Heirs of Lenine), une photographie de Staline, Kamenev et Zinoviev avec la légende "le triumvirat" et un long article provenant d'une source soviétique anonyme mais bien informée." (p.12)

    "
    (p.13)
    -Jean Elleinstein, Staline, Paris, Fayard, 1984, 575 pages.




    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Jeu 26 Mai - 8:47