L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

    Claude Mazauric, compte rendu de Alain Maillard, La communauté des Égaux. Le communisme néo-babouviste dans la France des années 1840

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 10763
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Claude Mazauric, compte rendu de Alain Maillard, La communauté des Égaux. Le communisme néo-babouviste dans la France des années 1840 Empty Claude Mazauric, compte rendu de Alain Maillard, La communauté des Égaux. Le communisme néo-babouviste dans la France des années 1840

    Message par Johnathan R. Razorback Mar 27 Juil 2021 - 19:38

    "Double héritage de la démocratie robespierriste et du « babouvisme » tel que Buonarroti en a proposé l’épure. Fondée sur l’ambition d’une « science sociale » – comme le voulait d’autre manière la philanthropie sous la monarchie de Juillet (cf. la thèse de Catherine Duprat) – l’utopie dès lors, se moule en « science doctrinaire » (p. 214). Ainsi passe-t-on à une troisième partie (96 p.) qui démontre en trois sous-ensembles les fondements de ce communisme politique qui prendra figure d’archétype fondateur une pratique conspiratrice destinée à assurer la prise de contrôle du pouvoir d’État, préalable à l’instauration de la démocratie, une doctrine de rassemblement par voie de propagande et de recrutement d’affidés principalement « ouvriers », une ambition démiurgique de transformation de l’ordre social et des rapports de propriété et de distribution, ce qui différenciait radicalement ce communisme républicain du cabétisme des Icariens."
    -Claude Mazauric, compte rendu de Alain Maillard, La communauté des Égaux. Le communisme néo-babouviste dans la France des années 1840, in Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 322 | octobre-décembre 2000, mis en ligne le 26 avril 2006, consulté le 27 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/ahrf/1007 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ahrf.1007




    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Mer 25 Mai 2022 - 21:53