L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment : -25%
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande ...
Voir le deal
52.80 €

    Clarté (site de l'Union des étudiant·e·s communistes)

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 9598
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Clarté (site de l'Union des étudiant·e·s communistes) Empty Clarté (site de l'Union des étudiant·e·s communistes)

    Message par Johnathan R. Razorback Lun 6 Sep - 14:34

    https://clarte-journal.fr/a-propos/

    "Les réflexions développées par Marx au sujet de ce que pourrait être une organisation sociale post-capitaliste sont, à l'inverse, très largement traversées par la question de la formation d'individus « totalement développés ». Il n'est donc jamais question chez lui de revenir pour ainsi dire en-deçà de l'individualisme libéral, vers des modalités d'existence communautaires peu attentives à la singularité de chacun, mais bien d'aller au-delà, afin de ne pas réduire le développement individuel à la version tronquée qu'en propose la société dans laquelle nous vivons aujourd'hui. [...]

    La question du temps libéré jouait aux yeux de Marx un rôle fondamental en la matière. Si l'exigence d'émanciper la production de ses entraves capitalistes constituait évidemment un enjeu de premier plan, c'est sans aucun doute dans la réduction de la journée de travail que se situait selon lui le levier majeur permettant d'ouvrir la voie à des formes plus riches d'individualité."
    -Jean Quétier, "Marx, penseur de la liberté ?", Clarté, 21 août 2020: https://clarte-journal.fr/marx-penseur-de-la-liberte/

    "Le communisme, dans son esprit, n’est pas seulement une politique qui consiste à améliorer la vie matérielle des hommes. Il a une dimension "spirituelle", car il est le mouvement de récupération par l’homme de la richesse de sa nature, mouvement qui doit lui permettre de développer librement les capacités de son corps et de son esprit."
    -Francis Combes, "Marx, le bonheur de la libération", 25/21/2014: https://www.ensemble-fdg.org/content/marx-le-bonheur-de-la-lib%c3%a9ration





    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Oct - 14:57