L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

-39%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces à ...
12.59 € 20.75 €
Voir le deal

    Jean-Pierre Vandeuren, Spinoza, sadisme et masochisme

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 9584
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Jean-Pierre Vandeuren, Spinoza, sadisme et masochisme Empty Jean-Pierre Vandeuren, Spinoza, sadisme et masochisme

    Message par Johnathan R. Razorback Mar 11 Juil - 19:33

    https://vivrespinoza.wordpress.com/2017/07/10/spinoza-sadisme-et-masochisme-58/

    "Une sécurisation sociale relativement faible, la froideur affective des parents ou de leurs substituts, souvent réalisée dans leur absence réelle ou ressentie, l’imposition rigide et excessive de règles comportementales, rendent plus difficile la résistance aux ambitions de domination des autres, donc favorisent leur soumission et la tendance à des comportements masochistes. L’expérience de proches dominateurs à l’égard de l’individu lui-même accentuent évidemment cette tendance. Remarquons ici qu’un cadre d’éducation trop strict structure une personnalité rigide, encline à ne pouvoir se mouvoir qu’à l’intérieur de règles très délimitantes, ce qui favorise plus l’imagination que la réalisation. D’où la propension masochiste à imposer des contrats à suivre scrupuleusement par leurs partenaires sexuels afin de pouvoir concrétiser l’univers sexuel imaginaire que l’individu a élaboré."
    -Jean-Pierre Vandeuren, Spinoza, sadisme et masochisme (5/Cool, vivrespinoza.wordpress.com, 10 juillet 2017.


    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Mer 20 Oct - 10:39