L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le deal à ne pas rater :
Demon Slayer – Coffret (T19 + Roman N°02) en Précommande sur ...
15.99 €
Voir le deal

    Marie Neihouser, Les blogs politiques en France. Fréquentation et participation des lecteurs

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 9572
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Marie Neihouser, Les blogs politiques en France. Fréquentation et participation des lecteurs  Empty Marie Neihouser, Les blogs politiques en France. Fréquentation et participation des lecteurs

    Message par Johnathan R. Razorback Lun 13 Mai - 16:24

    https://www.cairn.info/revue-reseaux-2017-4-page-133.htm#

    "47 % des blogueurs répondants reçoivent moins de 1 000 visites par mois (soit moins de 33 visites par jour sur leur blog). Ils sont 78,5 % à recevoir moins de 5 000 visites par mois (soit moins de 165 visites par jour). Au final, seuls 11,3 % des répondants reçoivent plus de 10 000 visites par mois (soit plus de 333 visites par jour). Il peut être intéressant de comparer ces scores au nombre de lecteurs quotidiens de la presse nationale ou régionale en France. Par exemple, Le Monde, quotidien national le plus lu en 2015 d’après le rapport ONE 2015/2016 de l’ACPM, est lu chaque jour par 1 445 400 individus,…. Il atteint ainsi un nombre de lecteurs quotidiens plus de 4 300 fois plus élevé que le nombre minimum de lecteurs des 11,3 % de blogs politiques du corpus les plus visités. En comparaison, le quotidien régional le moins lu référencé dans l’étude, Le Journal de Saône-et-Loire, est lu par 26 000 lecteurs quotidiens, soit toujours plus de 78 fois plus que le seuil minimal de lecteurs quotidiens requis pour intégrer les 11,3 % de blogs politiques les plus fréquentés d’après les déclarations de leurs auteurs."

    "Le dixième décile reçoit 5 660 fois plus de visites que le premier décile. Il concentre à lui seul 80 % de la fréquentation totale de l’ensemble des blogs.

    On retrouve ainsi sans surprise la structure de répartition de la demande en fonction de l’offre repérable pour la plupart des « objets Internet » présentant une offre abondante (pages Web, vidéos en ligne, etc.) Ainsi, Beuscart et Couronné montrent que 10 % des artistes sur MySpace regroupent 90 % des pages vues (Beuscart et Couronné, 2009). De même, lorsqu’ils s’intéressent aux vidéos sur YouTube, Cha et al. démontrent que 10 % des vidéos reçoivent 80 % des visionnages (Cha et al., 2007)."

    "Des échanges, c’est-à-dire des dialogues entre commentaires, se créent sur un quart (25,9 %) des blogs. Ainsi, même s’ils restent relativement modestes, des micro-espaces de discussion sont susceptibles de se former sur les blogs."

    (=> les 75% autres pourcents n'ont soit pas d'espace pour commenter, soit "Michel Marcoccia a pour sa part montré dans son étude des forums de Libération que la communication en ligne ne semblait pas favoriser les échanges discursifs rationnels, mais plutôt la production de messages brefs et des flames (insultes en ligne)" !!).

    "Cet article nous a donc permis de démontrer que la fréquentation des blogs politiques en France – hormis quelques rares exceptions – était très faible. Pour simple rappel, 9/10 des blogueurs comptabilisent moins de 400 visites par jour. Même si l’on se focalise sur une autre forme de fréquentation, la publication de commentaires, les chiffres restent exceptionnellement bas en ce qui concerne les blogs politiques.

    Ce résultat – qui n’est qu’une demi-surprise – est important pour plusieurs raisons. Il permet d’abord de démontrer que, contrairement à ce que plusieurs travaux s’intéressant à l’influence des blogs politiques dans le débat public américain avaient montré il y a une dizaine d’années (Blood, 2002 ; Drezner et Farrel, 2004), on constate qu’aujourd’hui, si on s’intéresse non plus à l’influence indirecte des blogs politiques, mais à leur fréquentation, et donc à leur influence directe, l’impact de ces derniers reste relativement marginal."



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Mar 19 Oct - 5:01