L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €

    Macron veut honorer "300 à 500 noms" de personnalités noires ou arabes dans l'espace public

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 9917
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Macron veut honorer "300 à 500 noms" de personnalités noires ou arabes dans l'espace public Empty Macron veut honorer "300 à 500 noms" de personnalités noires ou arabes dans l'espace public

    Message par Johnathan R. Razorback Ven 4 Déc - 20:59

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/culture/macron-veut-honorer-300-%C3%A0-500-noms-de-personnalit%C3%A9s-noires-ou-arabes-dans-lespace-public/ar-BB1bDpBc

    "Interviewé par le média en ligne Brut ce vendredi, Emmanuel Macron a évoqué la question de l'intégration au sein de la population française. Il a souligné la nécessité d'un travail historique pour la faciliter et a rappelé que l'historien Benjamin Stora s'apprêtait à lui remettre un rapport sur la mémoire de la guerre d'Algérie.

    Il a aussi encouragé la population et les universitaires à soumettre "300 à 500" noms de personnalités historiques noires ou arabes d'ici mars 2021, afin de baptiser des artères d'après eux ou édifier en leur honneur des statues dans l'espace public.

    "Je ne crois pas à la cancel culture"
    La contestation de la représentation de certains pans de l'histoire de France dans l'espace public avait été vive l'été dernier. Certains militants avaient ainsi demandé, par exemple, le retrait des références au maréchal Bugeaud dans les noms de rues, ou tagué la statue de Colbert près de l'Assemblée nationale. "On m'a parfois traité de 'brute épaisse' parce que j'étais contre le déboulonnage de statues. Je ne crois pas à la cancel culture, je ne crois pas à l’effacement de ce qu’on est", a-t-il contré. Il a alors pointé dans une autre direction:

    "Mais il y a toute une part de notre histoire collective qui n’est pas représentée, il y a toute une part de notre histoire qui parle à notre jeunesse qui est noire, venant d’Afrique ou ultra-marine ou maghrébine et qui a ses héros."."
    -4 décembre 2020.



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Ven 3 Déc - 0:38