L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

    P. Laforgue, Baudelaire, Hugo et la royauté du poète: le romantisme en 1860

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 10763
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    P. Laforgue, Baudelaire, Hugo et la royauté du poète: le romantisme en 1860 Empty P. Laforgue, Baudelaire, Hugo et la royauté du poète: le romantisme en 1860

    Message par Johnathan R. Razorback Sam 16 Mai - 22:59

    https://www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-france-1996-5-page-966.htm

    "L'un des griefs les plus tenaces de Baudelaire à l'égard de Hugo est sa prétention à vouloir délivrer un enseignement par la poésie." (p.975)

    "Cela n'empêche pas Baudelaire dans sa correspondance d'être très élogieux, et très sincèrement élogieux, pour la Légende des Siècles." (note 31 p.976)
    -Pierre Laforgue, « Baudelaire, Hugo et la royauté du poète: le romantisme en 1860 », Revue d'histoire littéraire de la France, 1996/5 (no 96), p. 966-982. URL : https://www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-france-1996-5-page-966.htm



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Jeu 26 Mai - 7:27