L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €

    -Cornelius Castoriadis, Ce qui fait la Grèce. 1. D'Homère à Héraclite. La création humaine II

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 9918
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    -Cornelius Castoriadis, Ce qui fait la Grèce. 1. D'Homère à Héraclite. La création humaine II Empty -Cornelius Castoriadis, Ce qui fait la Grèce. 1. D'Homère à Héraclite. La création humaine II

    Message par Johnathan R. Razorback Mer 27 Oct - 16:46

    "J'ai connu la revue dans laquelle il s'exprimait, Socialisme ou Barbarie, à la fin de 1956 ou au début de 1957, après la révolution de Budapest et la répression qui y mit fin. [...] C'est en 1958 que j'ai pris contact pour la première fois avec le groupe qui éditait la revue. Et peu importe que ces membres aient été ensuite des "dissidents" puisqu'il s'agissait de Jean-François Lyotard et de Pierre Souyri. [...]
    Quelques années après, pendant l'hiver 1963-1964, dans un cercle qui avait pris le nom de Saint-Just, j'ai fais un peu mieux connaissance avec les deux fondateurs de Socialisme ou Barbarie, Castoriadis ou Claude Lefort [...] Trois spécialistes de la Grèce antique, J.P. Vernant, François Châtelet et moi, avions été conviés à débattre sur le thème de la démocratie antique. [...] Il existe un lien étroit entre l'idée de la démocratie directe et le thème de l'autogestion radicale qui est au centre de ce texte [Sur le contenu du socialisme], avec évidemment cette énorme différence que la démocratie athénienne se développait dans un monde préindustriel [...] Castoriadis a employé, pour caractériser la démocratie grecque, le mot de "germe" et je crois qu'on peut, sur ce point, lui donner raison." (pp.19-20)

    "Castoriadis était passionnément hellène [...] par une lecture directe des grands textes, d'Homère à Aristote, se faisant poète avec les poètes, historien avec les historiens, philosophe avec les philosophes." (p.21)

    "Hécatée de Milet, le premier des historiens." (p.27)

    "Les proches de Castoriadis savent que la poésie faisait intimement partie de son univers personnel: la poésie de Rilke, Hölderlin, Hugo, mais aussi et d'abord, bien entendu, la poésie grecque, d'Homère à Cavafis." (p.31)
    -Pierre Vidal-Naquet, "Castoriadis et la Grèce ancienne", Esprit, 12 décembre 1999, préface à Cornelius Castoriadis, Ce qui fait la Grèce. 1. D'Homère à Héraclite. La création humaine II, séminaire 1982-1983, Seuil, 2004, 361 pages.

    "
    (pp.35-36)
    -Cornelius Castoriadis, Ce qui fait la Grèce. 1. D'Homère à Héraclite. La création humaine II, séminaire 1982-1983, Seuil, 2004, 361 pages.



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. »
    -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. »
    -Hegel, La Raison dans l'Histoire.


      La date/heure actuelle est Sam 4 Déc - 5:35