L'Académie nouvelle

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Académie nouvelle

Forum d'archivage politique et scientifique

Le Deal du moment :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi ...
Voir le deal
14.99 €

    Joseph de Maistre, Œuvres complètes

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 11356
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Joseph de Maistre, Œuvres complètes Empty Joseph de Maistre, Œuvres complètes

    Message par Johnathan R. Razorback Jeu 17 Aoû - 0:00

    "Ce qu'il y a de plus frappant dans la révolution française, c'est cette force entraînante qui courbe tous les obstacles. Son tourbillon emporte comme une paille légère tout ce que la force humaine a su lui opposer: personne n'a contrarié sa marche impunément." (p.4)

    "Jamais Robespierre, Collot ou Barrère ne pensèrent à établir le gouvernement révolutionnaire et le régime de la terreur ; ils furent conduits insensiblement par les circonstances, et jamais on ne reverra rien de pareil. Ces hommes, excessivement médiocres, exercèrent sur une nation coupable le plus affreux despotisme dont l'histoire fasse mention, et sûrement ils étaient les hommes du royaume les plus étonnés de leur puissance." (p.5)

    "Ce ne sont point les hommes qui mènent la révolution, c'est la révolution qui emploie les hommes. [...] Jamais la Divinité ne s'était montrée d'une manière si claire dans aucun événement humain. Si elle emploie les instruments les plus vils, c'est qu'elle punit pour régénérer." (p.7)
    -Joseph de Maistre, Considérations sur la France, 1796, in Œuvres complètes, Tome premier, Librairie général catholique et classique, Lyon, 1891, 559 pages.



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin


    Messages : 11356
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Joseph de Maistre, Œuvres complètes Empty Re: Joseph de Maistre, Œuvres complètes

    Message par Johnathan R. Razorback Lun 11 Nov - 20:50

    https://archive.org/details/lessoiresdes1862mais/page/n3

    https://archive.org/details/lessoiresdesai02maisuoft/page/n11

    "
    -Joseph de Maistre, Les soirées de Saint-Pétersbourg, ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence, 1822.



    _________________
    « La question n’est pas de constater que les gens vivent plus ou moins pauvrement, mais toujours d’une manière qui leur échappe. » -Guy Debord, Critique de la séparation (1961).

    « Rien de grand ne s’est jamais accompli dans le monde sans passion. » -Hegel, La Raison dans l'Histoire.

    « Mais parfois le plus clair regard aime aussi l’ombre. » -Friedrich Hölderlin, "Pain et Vin".


      La date/heure actuelle est Lun 26 Sep - 22:25